Le Conseil fédéral pousse à fond la cyber société

Développement numériqueLe Gouvernement veut facilité les offres de communication et de transaction de l'administration fédérale. Il met sur pied une nouvel organe: le Comité de pilotage Société de l'information.

L'administration fédérale doit être plus accessible via internet.

L'administration fédérale doit être plus accessible via internet. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les technologies de l'information et de la communication ouvrent de nombreuses perspectives pour l'économie et la société suisses. Fort de ce constat, le Conseil fédéral va accentuer son effort vers une cyber société. Il a annoncé ce matin la création d'un «Comité de pilotage Société de l'information».

Trois nouveau projets sont lancés: 1/ Davantage d'adresses internet. L'administration fédérale va créer des instruments adéquats pour garantir autant que possible l'intérêt public de la Suisse suite à la libéralisation du marché international des noms de domaine internet. Dorénavant, des terminaisons autres que .ch ou .com seront possibles.

2/ Amélioration des transactionS avec l'administration. L'accès sans entraves et égal pour tous aux informations en ligne ainsi qu'aux offres de communication et de transaction du gouvernement et de l'administration fédérale doit être amélioré.

3/ Davantage de statistiques économiques. Pour pouvoir comparer les places économiques suisse et internationale du point de vue de leur attractivité, des bases statistiques adéquates sont nécessaires. L'offre de données sur le développement de la société de l'information soit en conséquence être élargie.

Le «Comité de pilotage Société de l'information» devra présenter au Conseil fédéral des recommandations pour des projets d'application prioritaires. Il sera constitué d'ici le milieu de l'année 2012.

Quels sont les thèmes prioritaires identifiés pour l'instant par le Conseil fédéral? Ils sont au nombre de huit: utilisation efficace de l'énergie et des ressources, infrastructures avec réseaux de transmission ouverts et performants, meilleure sécurité sur internet, développement économique grâce aux nouvelles technologies, cyberdémocratie avec le vote par internet et cyberadministration, recherche et innovation sur les nouvelles technologies, création culturelle numérique et numérisation du patrimoine culturel, et enfin système de santé numérique avec par exemple le dossier électronique du patient.

Ces grandes orientations stratégiques sont utiles mais disent encore peu de ce qui va se faire concrètement et quand. La difficulté vient du fait que les applications réelles vont principalement être mises en œuvre par les cantons, et à des rythmes différents. (nxp)

Créé: 09.03.2012, 10h53

Articles en relation

Le Valais entre dans l’ère numérique

Archives Quelques 213 000 pages produites depuis 1851 par le Grand Conseil valaisan ont été numérisées et seront accessibles au public ces prochains mois. Plus...

Le Conseil fédéral négociera avec Washington pour éviter le visa

Entrée aux USA La Suisse veut que ses citoyens continuent à être exemptés de visa pour les Etats-Unis. Mais de nouvelles conditions ont été posées. L'échange automatisé d'informations policières entre autre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.