PME: le congé paternité est supportable

Fabio RegazziDans une interview au «Matin Dimanche», le conseiller national Fabio Regazzi estime que «le congé paternité est un sacrifice que les PME doivent accepter».

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le projet de congé paternité est supportable pour les PME», estime le conseiller national Fabio Regazzi (PDC/TI). Et le candidat à la présidence de l'USAM d'ajouter que la position de la faîtière sur le sujet est «bien plus partagée qu'on ne le dit».

«Notamment du côté des PME romandes, on sent qu'il y a un soutien pour ce congé paternité», précise le politicien dans une interview au «Matin Dimanche». Il faudra encore débattre mais «les majorités peuvent changer», juge-t-il.

Lui-même n'était d'ailleurs «pas très chaud» au départ à l'idée d'instaurer deux semaines de congé paternité. Il estime désormais qu'elles sont «opportunes et supportables pour les PME».

Il admet que ça va coûter de l'argent aux entreprises mais que, dans le contexte actuel, «le congé paternité est un sacrifice que les PME doivent accepter». Et de rappeler que la baisse du nombre de jeunes qui font leur service militaire compense aussi l'absence des nouveaux pères.

«Erreur stratégique»

Le peuple devra trancher sur les deux semaines de congé paternité. Le référendum, porté par l'UDC, quelques membres des jeunes libéraux-radicaux et du PDC, a abouti cette semaine avec 55'120 signatures valables. Pour Fabio Regazzi, l'USAM ne devrait pas s'engager contre; «ce serait une erreur stratégique». «Au pire, nous pourrions nous abstenir de faire campagne, comme l'envisage l'Union patronale suisse», concède-t-il.

Fabio Regazzi a été proposé fin janvier par la Chambre de l'usam pour succéder à Jean-François Rime (UDC) à la tête de la faîtière des PME. Une autre candidate est en lice, la conseillère nationale Diana Gutjahr (UDC/TG). Le congrès se prononcera le 29 avril. (ats/nxp)

Créé: 09.02.2020, 05h17

Articles en relation

Le peuple tranchera bien sur le congé paternité

Suisse Mercredi, la Chancellerie fédérale a déclaré que les signatures du référendum s'opposant au congé pour les jeunes pères étaient suffisantes. Plus...

Congé paternité: le Jura monte au front

Politique Le Parlement jurassien veut faire usage du droit d'initiative cantonal en matière fédérale pour inciter les cantons à se prononcer sur le congé parental. Plus...

Les signatures contre le congé paternité déposées

Berne Le comité référendaire qui s'oppose au congé paternité à cause de son coût qu'il juge trop élevé a déposé jeudi à Berne 55'203 signatures en faveur d'une votation populaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus crée une frénésie de nettoyage
Plus...