Le congé paternité a gagné l’Europe… et la Suisse?

SociétéSuspense à Berne: le parlement doit voter mercredi. Notre pays cessera-t-il d’être le mouton noir? Il reste quand même à la traîne.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse aura-t-elle enfin un congé paternité? Réunis à Berne, les députés doivent en décider ce mercredi au Conseil national. En juin déjà, les sénateurs du Conseil des États ont approuvé un projet de loi qui prévoit d’offrir deux semaines aux jeunes papas. Cela afin de contrer l’initiative populaire qui en exige quatre. Bref, en principe, notre pays ne fera plus exception au milieu du Vieux-Continent. Mais il reste dans le peloton de queue. Exemples à l’appui.

Un mois en Autriche

Depuis le 1er septembre, nos voisins autrichiens ont droit à un mois de congé paternité. Cette mesure instaurée en 2017 dans la fonction publique n’était que facultative dans le secteur privé. Mais désormais, les employeurs ne peuvent plus la refuser. Les pères peuvent obtenir une indemnité de 700 euros auprès de la sécurité sociale, à condition que le congé soit pris immédiatement après la naissance. Par ailleurs, il existe un droit familial à un congé parental indéfini, pendant les deux premières années de l’enfant. Là aussi, des indemnités sont prévues…

Huit semaines en Espagne

Depuis le 1er avril 2019, le père du bébé (ou la compagne de la mère biologique) a droit à un congé de huit semaines rémunéré à 100%. Ce congé, qui auparavant était de cinq semaines, va progressivement augmenter: ce sera douze semaines en 2020 puis seize semaines en 2021. Il sera alors équivalent au congé maternité!

Jusqu’à six mois en Italie

En 2018, le congé paternité est passé de deux à quatre jours obligatoires. Les pères salariés doivent prendre ce congé, rémunéré à 100%, dans les cinq mois qui suivent la naissance. Mais chaque parent a droit, en plus, à six mois de congé parental indemnisé à hauteur de 30% du salaire réalisé avant le début du congé.

Un an parental en Allemagne

Outre-Rhin, il n’existe pas de congé paternité, mais un congé parental d’une durée de trente-six mois, dont douze à quatorze mois sont rémunérés. Si le père utilise au moins douze mois, quatorze mois sont indemnisés en tout. Les deux parents reçoivent 67% de leur salaire net, montant plafonné à 1800 euros par mois.

Jusqu’à deux ans en France

Instauré en 2002, le congé paternité est de onze jours consécutifs, week-ends inclus. Il est de dix-huit jours lors de la naissance de jumeaux ou triplés. Si la mère de l’enfant vit avec une autre personne salariée, celle-ci peut également bénéficier du congé. Ce congé est rémunéré à 100% du salaire jusqu’à concurrence de 86 euros par jour et doit être pris dans les quatre mois qui suivent la naissance de l’enfant. Les pères français bénéficient aussi d’un «congé de naissance» de trois jours. Le congé maternité, lui, est de seize semaines, dont huit obligatoires. Mais un congé parental permet au père ou à la mère de percevoir des indemnités plus modestes pendant vingt-quatre mois maximum (donc deux ans) et cela jusqu’aux trois ans du plus jeune enfant.

Le paradis est en Norvège

La Norvège figure parmi les pays les plus généreux et égalitaires en matière de congé parental. De jeunes parents peuvent se partager un congé parental de quarante-neuf semaines indemnisé à 100% du salaire ou de cinquante-neuf semaines rémunéré à 80%. Tout comme la mère, le père se voit réserver un «quota» de quinze semaines.

Créé: 10.09.2019, 12h07

Articles en relation

Après trente essais et vingt ans de débat, deux semaines de congé paternité

Politique familiale Le Conseil des États ouvre la voie à un congé paternité de deux semaines. Au fil du temps, les lignes ont bougé au centre droit. Plus...

Les jeunes pères suisses sont les moins bien lotis d'Europe

Congé paternité Quels pays sont les plus généreux après une naissance? Tour d’horizon. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dix écoles genevoises cambriolées
Plus...