Passer au contenu principal

Chambre hauteCongé paternité: vers un contre-projet à l'initiative?

La commission de la sécurité sociale du Conseil des Etats demande à l'administration de lui présenter d'autres modèles que le congé paternité de quatre semaines.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
DR

La commission a entendu les représentants du comité d'initiative, ont indiqué vendredi les services du Parlement. Elle reprendra la discussion lors de sa prochaine séance en août.

L'initiative «Pour un congé de paternité raisonnable - en faveur de toute la famille» exige un congé paternité de 20 jours pouvant être pris de manière flexible dans l'année qui suit la naissance de l'enfant. Sur le modèle de l'assurance maternité, il serait financé via les allocations pour perte de gain (APG) et garantirait 80% du revenu, mais au plus 196 francs par jour.

Congé parental?

Le Conseil fédéral refuse ce texte et ne veut pas lui opposer de contre-projet. Le PLR a dévoilé une piste: à la place des 14 semaines de congé maternité actuelles, le groupe parlementaire propose 16 semaines de congé parental. Huit seraient attribuées d'office à la mère, les conjoints se répartissent les huit autres d'un commun accord. En cas de désaccord, 14 semaines iraient à la mère, deux au père.

Reste à voir si ce concept peut rallier une majorité au Parlement. Le PS et le PDC sont favorables à l'initiative. L'UDC y est hostile. L'initiative a été lancée par des syndicats et des associations dont Travail.Suisse, Pro Familia Suisse, Alliance F et la faîtière d'hommes et de pères «männer.ch».

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.