Passer au contenu principal

Canton de VaudCondamné pour pédophilie sur internet, il recourt

Le pédophile vaudois membre d'un réseau international démantelé par les Etats-Unis fait appel de son jugement prononcé en décembre dernier à Yverdon-les-Bains (VD).

Archives/photo d'illustration, Keystone

Le quadragénaire avait été condamné à quatre ans de prison, auxquels s'ajoutait une peine antérieure de trois ans.

L'homme avait notamment été condamné pour instigation à des actes d'ordre sexuel avec des enfants, ce que conteste son avocate, Me Antonella Cereghetti. Les membres du réseau faisaient eux-mêmes les clichés pédophiles. «Ils n'ont pas eu besoin de mon client pour agir», estime l'avocate, qui déposera son recours dans les prochains jours.

L'appel demande au tribunal de tenir compte des mesures prononcées à l'encontre du pédophile. Les obligations liées au traitement ambulatoire et le retrait de son passeport doivent être «partiellement comptés comme des jours de détention», estime l'avocate qui rappelle que son client a «passé plus d'un an sans pouvoir se rendre à l'étranger».

«Cela pourrait faire jusqu'à plusieurs mois de différence», a calculé Me Cereghetti. Le 19 décembre dernier, l'employé de commerce a écopé d'une peine globale de sept ans de prison, sous déduction de quelque 600 jours de détention préventive.

Communauté hiérarchisée

L'homme faisait partie d'une «communauté» qui consultait et échangeait des milliers de photos pédophiles sur un site internet basé aux Etats-Unis. La structure était hiérarchisée, avec des utilisateurs lambda, des VIP, des super VIP.

Le sommet de la pyramide était atteint par ceux qui produisaient du matériel pédopornographique «Homemade» (fait maison). Le condamné en faisait partie après avoir échangé d'anciennes photos de ses deux filles, âgées aujourd'hui de 21 et 17 ans.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.