Passer au contenu principal

Une coalition veut stopper le plan de la SSR

À gauche comme à droite, les partis exigent le maintien des productions audiovisuelles à Genève et celles de radio à Lausanne.

La SSR envisage de transférer une partie de la production télévisuelle de la RTS de Genève à Lausanne sur le nouveau site de l’EPFL à l’horizon 2024.
La SSR envisage de transférer une partie de la production télévisuelle de la RTS de Genève à Lausanne sur le nouveau site de l’EPFL à l’horizon 2024.
Keystone

L’attaque contre les plans de la SSR est massive. Il suffit de regarder le nom de ceux qui sont au front. Ce mardi, une commission se penchera sur cinq initiatives qui veulent toutes la même chose: empêcher la concentration de la SSR à Lausanne et Zurich. Les auteurs de ces textes ne sont autres que Regula Rytz, Albert Rösti, Gerhard Pfister, Martin Landolt et Beat Jans, soit les présidents des Verts, de l’UDC, du PDC, du PBD et le vice-président du PS. En clair, l’écrasante majorité des partis présents à Berne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.