Les cliniques rejettent le nouveau Tarmed

SantéLes Cliniques privées suisses (CPS) s'inquiètent de la révision prévue des tarifs médicaux, pointant une ingérence politique.

Les tarifs vont changer dès janvier 2018.

Les tarifs vont changer dès janvier 2018. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les CPS demandent au Conseil fédéral de suspendre l'intervention tarifaire prévue pour les nouveaux tarifs médicaux (Tarmed). Selon elles, cette ingérence repose sur des motifs politiques et génère une insécurité juridique maximale.

Les conséquences du projet du Département fédéral de l'intérieur «Transfert vers l'ambulatoire» sur Tarmed demeurent totalement incertaines, écrivent lundi les cliniques privées. Il faut mettre un terme à «ce vol sans visibilité et dénué de coordination».

Les CPS demandent aux partenaires tarifaires d'assumer leurs responsabilités, de revenir enfin à la table des négociations et à finaliser la structure Tarmed. Le Conseil fédéral est lui prié de diriger ces négociations plutôt que de déstabiliser les hôpitaux par des interventions politiques. (ats/nxp)

Créé: 19.06.2017, 14h37

Articles en relation

La Société médicale du Valais critique Tarmed

Santé Le canton pâtit d'une valeur de point tarifaire basse, ainsi qu'un manque de généralistes. Plus...

Les hôpitaux craignent déficits et perte de qualité

Suisse L'association faîtière H s'inquiète des conséquences de la révision de la structure tarifaire Tarmed. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.