Claude Béglé répond à la polémique sur ses tweets

Corée du NordLe conseiller national (PDC/VD) avait publié samedi une série de messages élogieux à l'égard de la Corée du Nord. Il s'en explique depuis Pyongyang.

Claude Béglé vise une réélection au National cet automne.

Claude Béglé vise une réélection au National cet automne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Claude Béglé donne de ses nouvelles: le conseiller national PDC vaudois a répondu mardi après-midi depuis Pyongyang sur les réseaux sociaux à la polémique provoquée par ses propos élogieux sur la Corée du Nord. Il fera le point à son retour.

Sur trois pages publiées dans un tweet et sur facebook, le politicien explique être allé en Corée du Nord notamment «pour essayer de comprendre, sans à priori et de mes propres yeux ce qui s'y passe». Il souligne qu'il s'agit d'une visite privée, sans mandat officiel et que ses commentaires n'engagent que lui.

Le point à son retour

Si l'organisation de la visite a été assurée par les instances dirigeantes de Corée du Nord, Claude Béglé dit avoir insister sur son souci de neutralité et d'impartialité. «Et ce voeu a été partiellement entendu, puisque j'ai pu me promener seul, sans gardes du corps et me mêler à la population dans certains quartiers de mon choix. On m'a laissé faire». Le politicien a également pu sortir de Pyongyang.

S'en suit une analyse du conseiller national sur la situation en Corée, «bien plus complexe que l'on ne l'imagine». Il reviendra sur différents points à son retour, dont il ne précise pas la date.

«Car je suis actuellement encore en Corée du Nord, en pleine collecte de données, avec plein de rendez-vous et un accès très limité aux aux télécommunications. Ce sera plus facile de faire le point à mon retour. Rien n'est simple ici, mais c'est vraiment intéressant», écrit-il.

Analyse à effectuer

«Recevoir un document, c'est une chose, il faut maintenant l'analyser», a déclaré à Keystone-ATS Gérard Cretegny, co-président du PDC Vaud. «Cela devrait en principe enlever une certaine inquiétude», a-t-il relevé. Le politicien n'avait en effet pas donné de ses nouvelles récemment.

Dans un communiqué mardi soir, le PDC Vaud «maintient sa distance» avec les communications de Claude Béglé et ne fera aucun commentaire sur leur contenu. Il attend de rencontrer le conseiller national, qui vise une réélection en octobre, à son retour en Suisse.

(ats/nxp)

Créé: 23.07.2019, 16h34

Articles en relation

Les tweets élogieux sur Pyongyang passent mal

PDC Vaud La section vaudoise du Parti démocrate-chrétien condamne les déclarations de son chef de file Claude Béglé sur la Corée du Nord. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...