Passer au contenu principal

Chute de popularité du Conseil fédéral

Les membres du Conseil fédéral voient leur étoile pâlir, selon un sondage publié par «Le Matin Dimanche» et la «Sonntagszeitung». Seul le ministre de la défense Ueli Maurer regagne des points.

Ueli Maurer progresse de sept points en six mois dans le sondage.
Ueli Maurer progresse de sept points en six mois dans le sondage.
Keystone

55% des Suisses disent faire confiance au conseiller fédéral UDC, soit sept points de plus que lors du précédent sondage en mars.

Du coup, le chef du Département fédéral de la défense (DDPS) cède la lanterne rouge au ministre de l'économie Johan Schneider-Ammann (PLR, 54%, -4 points).

En tête du classement, Doris Leuthard reste la ministre la plus populaire, mais perd six points de popularité (74% des Suisses lui font confiance.

Elle est suivie par Alain Berset (72%, -2). Simonetta Sommaruga (70%), Didier Burkhalter (68%) et Eveline Widmer- Schlumpf (64%) perdent tous six points de popularité.

Le socialiste Christian Levrat (62%) reste, lui, le président de parti le plus populaire, mais il perd aussi des plumes (-3). Son collègue PDC Christophe Darbellay gagne six points (59%), loin devant le libéral-radical Philipp Müller (48%, -2) et l'UDC Toni Brunner (42%, 1).

A noter que la chute de popularité de Christoph Blocher se poursuit. L'ex-conseiller fédéral perd 7 points et ne récolte que 23% d'opinions favorables. 69% des Suisses «ne savent pas» s'ils doivent lui faire confiance ou pas.

Stabilité des partis

Au niveau des partis, le sondage montre une grande stabilité. L'UDC reste le plus grand parti de Suisse, avec 23,9% des intentions de vote. C'est 0,2 point de plus que lors du dernier sondage en mars. Cela reste toutefois 2,7 points en-dessous du score réalisé lors des élections fédérales d'octobre 2011.

Le centre-droit progresse également par rapport au dernier sondage. Le PLR gagne 0,5 point à 16,3%. Le PDC recueille 13% des intentions de vote ( 0,9) et les Vert'libéraux 7,7% ( 0,2). Le PBD, lui, recule à 6,2% (-0,8). A gauche, le PS perd 0,6 point par rapport à mars (19,3%), alors que les Verts restent stables à 8,2%.

Pour ce sondage, l'institut Isopublic a interrogé 1244 personnes dans les trois régions linguistiques entre le 22 août et le 12 septembre. La marge d'erreur est de /- 2,8%.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.