Passer au contenu principal

AdoptionPour Christophe Darbellay, «il faut un père et une mère»

Le président du PDC s'oppose une nouvelle fois à toute possibilité pour les homosexuels d'adopter un enfant, même celui de leur partenaire. Pour lui, le couple parental est nécessairement formé d'un homme et d'une femme.

Christophe Darbellay ne comprend pas la décision du Conseil fédéral de légaliser, même de manière limitée, d’adoption d'enfants par des couples homosexuels.
Christophe Darbellay ne comprend pas la décision du Conseil fédéral de légaliser, même de manière limitée, d’adoption d'enfants par des couples homosexuels.
Keystone

Christophe Darbellay est«surpris» que le Conseil fédéral veuille permettre à un gay ou à une lesbienne d'adopter l'enfant de son ou sa partenaire. Durant les huit années de débats au Parlement sur le partenariat enregistré entre personnes du même sexe, «le camp bourgeois avait déjà fait savoir qu'il ne voulait pas aller plus loin».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.