Les chats bientôt soumis à un couvre-feu à Saint-Gall?

BiodiversitéLes populations d'oiseaux à Saint-Gall ont fortement reculé et pour les protecteurs des animaux, la faute en incombe entre autres aux chats. La ville en compte plus de 10'000.

Les chats sont de trop redoutables chasseurs d'oiseaux, et ils sont très nombreux à Saint-Gall.

Les chats sont de trop redoutables chasseurs d'oiseaux, et ils sont très nombreux à Saint-Gall. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Saint-Gall cherche une explication au déclin de ses peuplements d'oiseaux. Ces derniers ont chuté de 18% en 20 ans. Tous les experts y voient la conséquence d'un espace vital qui se réduit comme peau de chagrin mais certains pointent également du doigt le nombre croissant de chats, explique le Sankt-Galler Tagblatt.

Il y a beaucoup trop de chats, souligne Franz Blöchlinger à la protection de l'environnement de la ville de Saint-Gall. Leur nombre fait toutefois débat, car les propriétaires n'ont pas l'obligation de les déclarer, contrairement aux chiens. Estimés à 1,5 million en Suisse, les félidés seraient entre 10 et 15'000 dans la ville des Brodeurs.

Les chats à la maison durant la nuit

Le nombre de proies que ces redoutables chasseurs attrapent est difficilement calculable, mais une étude britannique avait indiqué qu'en cinq mois 1000 chats domestiques avaient ramené 14'000 animaux à la maison, dont 3400 volatiles. Ce qui voudrait dire 34'000 oiseaux à l'échelle saint-galloise.

Erika Bolt de la société de défense des animaux juge que la situation est particulièrement critique dans les zones d'habitation, où les propriétaires laissent sortir leur chat, de nuit également. Et ceux-ci font un grand nombre de victimes au petit matin, lorsque les oiseaux sortent à la recherche de nourriture.

Elle conseille donc de garder les chats enfermés entre 20 heures et 8 heures du matin. Et pour éviter une croissance exponentielle de leur population, les matous devraient être castrés. Erika Bolt rappelle également une évidence: les chats ne sont pas une espèce indigène en Suisse. (nxp)

Créé: 23.07.2014, 09h53

Articles en relation

Ces chats s'endorment dans des positions improbables

Nos amies les bêtes Nos compagnons à 4 pattes ont l'art et la manière de dormir dans des positions rigolotes. Et ils sont trop mignons! Regardez ce petit diapo du meilleur qui circule sur le web. Plus...

La Confédération appelée à serrer la bride sur certains éleveurs

Animaux déformés Déformer des chiens ou des chats pour satisfaire aux idéaux de beauté chers aux humains n'est pas acceptable. La Protection suisse des animaux salue en ce sens le projet d'ordonnance mais elle réclame des interdictions supplémentaires. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.