Le centre de médias prend son envol à Fribourg

Villars-sur-GlâneLes nouveaux locaux de Mediaparc ont été présentés lundi à Villars-sur-Glâne en présence de représentants de la presse. Le centre est dédié au son, à l'image et à Internet.

Avec leurs 3000 mètres carrés, les locaux communs abriteront 80 collaborateurs fixes et autant d'employés libres, le tout articulé autour d'une «newsroom».

Avec leurs 3000 mètres carrés, les locaux communs abriteront 80 collaborateurs fixes et autant d'employés libres, le tout articulé autour d'une «newsroom». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mediaparc prend son envol ces jours après deux ans de travaux et un investissement de 14 millions de francs. Le centre de médias fribourgeois, dédié au son, à l'image et à Internet, devrait atteindre sa vitesse de croisière dans les premières semaines de 2019.

Il y avait de nombreux représentants des médias lundi à Villars-sur-Glâne (FR) pour découvrir le nouvel emblème médiatique du canton. Le bâtiment doit accueillir sur deux étages Radio Fribourg (RadioFr. Fribourg/Freiburg), La Télé (la chaîne régionale valdo-fribourgeoise), les plates-formes numériques FRIstyle.ch et Skippr.ch ainsi que le site de slow (doux) journalisme Sept.Info et la régie publicitaire Mediapub.

Autour d'une «newsroom»

«C'est un outil de travail pour les défis de demain, une belle réalisation», a relevé Damien Piller, président des conseils d'administration de Radio Fribourg et de La Télé ainsi que propriétaire de Sept.Info. «Nous repartons de zéro sur la base de notre expérience», a-t-il précisé en référence aux synergies attendues de la réunion des forces sur un seul site.

Le lancement intervient dans un contexte médiatique en mutation, a admis l'avocat fribourgeois, qui veut préparer l'avenir avec ce nouvel instrument. «Pour les 30 prochaines années». Le directeur de Radio Fribourg Thierry Savary a dit pour sa part espérer une collaboration avec la presse écrite à terme, citant La Liberté en particulier.

Avec leurs 3000 mètres carrés, les locaux communs abriteront 80 collaborateurs fixes et autant d'employés libres, le tout articulé autour d'une «newsroom». Ils comprennent une cellule numérique, des studios de radio équipés de caméras et un plateau de télévision qui servira à produire un journal télévisé entièrement consacré au canton de Fribourg, et non plus partagé avec l'actualité vaudoise.

Deux journaux télévisés

La création de deux journaux télévisés, l'un traitant d'actualité fribourgeoise, l'autre d'actualité vaudoise, constitue par ailleurs une nouveauté, permise par Mediaparc. Dès 18heures, le bulletin d'informations de 12 minutes parlera du canton de Fribourg aux heures paires et du canton de Vaud aux heures impaires, a expliqué Kurt Eicher, directeur général de La Télé.

«C'est un cadeau pour Fribourg», a insisté Kurt Eicher. «La Télé est bien ancrée dans le canton, pas seulement dans le canton de Vaud.»

La Télé est d'ailleurs le premier acteur à avoir investi le bâtiment de Villars-sur-Glâne, dès le week-end dernier. Radio Fribourg, plus gros média du site avec ses antennes en français et en allemand, suivra début janvier 2019. Télévision et radio observeront leur collaboration au quotidien avant de monter ensemble des projets, a noté Thierry Savary.

Synergies techniques

«En tout cas, les synergies seront totales sur le plan technique», a souligné Markus Baumer, directeur administratif de Radio Fribourg. La radio régionale, avec ses 160'000 auditeurs quotidiens, occupera jusqu'à la fin de l'année ses studios de la rue de Romont à Fribourg, pour le moins à l'étroit avec ses 500 mètres carrés, a rappelé Damien Piller, qui souhaite au passage voir La Télé plus présente chez les Fribourgeois.

Enfin, le lancement de Mediaparc s'accompagne de l'arrivée d'un bus des Transports publics fribourgeois (TPF) portant les couleurs et le logo du centre de médias. Le véhicule roulera jusqu'en juin. Le site sera inauguré en présence des autorités, des médias et des partenaires le 21 décembre, avant une journée pour le grand public les 4 et 5 mai. (ats/nxp)

Créé: 03.12.2018, 16h49

Articles en relation

CH Media va supprimer environ 200 emplois

Suisse Le groupe né de la fusion entre AZ Medien et NZZ, va biffer 200 postes. Un plan social va être mis en oeuvre. Plus...

Léman Bleu s'installe dans un «pôle digital»

Médias La télévision locale emménage dans les locaux rehaussés de Point Prod Actua. Un centre média et digital est né. Plus...

Un nouveau centre d'impression à Monthey

Valais Rhône Media, éditeur du Nouvelliste, de L'Express ou encore de La Côte, investit dans un nouveau bâtiment. Plus...

Tamedia regroupe d'autres rédactions

Media Les principaux titres du groupe ne s'occuperont plus des rubriques Suisse, Monde, Economie et Sport, dont les contenus seront produits par une rédaction centralisée. Plus...

Tamedia: les rédactions suspendent la grève

Media Le préavis de grève a été suspendu jusqu'à la fin des négociations, qui pourraient durer cinq semaines. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.