Passer au contenu principal

SuisseCauses de l'accident d'hélicoptère à Hawaï connues

Selon les experts américains, le drame qui a coûté la vie à une famille suisse est dû au fait que l'appareil a heurté une crête de 884 mètres de haut.

Les montagnes au coeur desquelles l'hélicoptère s'est écrasé.
Les montagnes au coeur desquelles l'hélicoptère s'est écrasé.
Keystone

L'hélicoptère qui s'est écrasé jeudi sur l'île hawaïenne de Kauai a heurté une crête haute de près de 884 mètres avant de chuter d'une trentaine de mètres et de s'écraser, selon les premiers éléments. L'accident a coûté la vie à sept personnes dont une famille domiciliée en Argovie mais d'origine broyade, selon «24 Heures».

L'incendie qui a suivi le crash a ensuite consumé une grande partie de l'appareil, écrit mardi (heure locale) le conseil américain de la sécurité des transports (NTSB) dans un communiqué publié sur son site internet. Le rapport final qui établira les raisons probables de l'accident sera publié à la fin de l'enquête, qui pourrait prendre de 12 à 24 mois, ajoute-t-il.

Outre le pilote, deux Américaines ainsi qu'une famille suisse de quatre personnes se trouvaient à bord de l'hélicoptère parti de l'aéroport de Lihue à 16h31 pour un vol touristique. Selon les autorités, les victimes suisses sont une femme de 50 ans, un homme de 49 ans et deux enfants de 13 et 10 ans.

Le Département fédéral des affaires étrangères est en contact avec les autorités locales.

Zone difficile d'accès

Jeudi, le propriétaire de la firme Safari Helicopters avait signalé la disparition de l'appareil lorsque ce dernier n'était pas revenu à la base à l'heure convenue. Plus tard, il s'est avéré que l'appareil s'était écrasé à 16h57 dans une zone montagneuse et difficile d'accès à une quarantaine de kilomètres de Lihue, le siège du comté de Kauai. Les corps ont pu être récupérés vendredi après-midi.

La compagnie «pleure la perte de sept vies qui étaient sur le vol touristique de jeudi» a déclaré Safari Helicopters dans un communiqué envoyé samedi au média local Hawaiinewsnow. «Nos prières et notre amour vont à tous ceux qui sont touchés par cette tragédie». Selon la compagnie, l'employé qui conduisait l'hélicoptère était le chef des pilotes de la firme et avait douze ans d'expérience. Safari Helicopters coopère entièrement avec les autorités afin de déterminer les causes de cet accident.

En raison des difficultés du terrain, le NTSB qui a dépêché sur place une équipe de quatre personnes, s'efforce actuellement de planifier la récupération de l'épave, note aussi le conseil américain de la sécurité des transports. Celle-ci sera déplacée vers un lieu sûr où les enquêteurs procèderont à un examen plus approfondi des preuves.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.