CarPostal: Doris Leuthard sur le grill

SuisseLa commission de gestion du Conseil des Etats demande des compléments d'information sur les rapports d'enquête déjà publiés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le conseil d'administration de La Poste et la conseillère fédérale Doris Leuthard n'ont pas fini de s'expliquer sur l'affaire CarPostal. La commission de gestion du Conseil des Etats leur demande des précisions sur les rapports d'enquête déjà publiés.

La sous-commission chargée de surveiller le Département fédéral des transports (DETEC) a pris connaissance de la version intégrale des rapports de La Poste et la Confédération, ont indiqué mardi les services du Parlement. Elle a auditionné Doris Leuthard, le président du conseil d'administration de La Poste Urs Schwaller, les responsables du bureau chargé d'une partie de l'enquête, ainsi que le directeur de l'Administration fédérale des finances Serge Gaillard.

Pour compléter ses informations, elle a aussi transmis par écrit une série de questions au conseil d'administration de la Poste et à la cheffe du DETEC. Le sujet sera à nouveau abordé avec Doris Leuthard lors de l'examen du rapport du Conseil fédéral sur les objectifs stratégiques de La Poste en 2017. Une séance commune des sous-commissions de gestion des deux Chambres est prévue à cette occasion.

Feuilleton depuis février

Le scandale de CarPostal a été révélé au public en février dernier. Dans le cadre d'une révision, l'Office fédéral des transports a découvert que la filiale de La Poste avait réalisé des bénéfices dans un domaine subventionné. Quelque 90,9 millions de francs de subventions ont été perçues indûment entre 2007 et 2015.

Depuis, les départs se sont succédé. La directrice de La Poste, Susanne Ruoff, a annoncé sa démission avec effet immédiat le 10 juin. Le lendemain, c'est l'ensemble de la direction de CarPostal ainsi que la responsable de la révision interne qui ont été remerciés. Le directeur ainsi que le responsable des finances de la filiale de La Poste avaient déjà annoncé leur départ en février.

Mi-juin, c'était au tour du vice-président du conseil d'administration de La Poste, Adriano Vassalli, d'annoncer sa démission pour le jour de l'assemblée générale du géant jaune. Devant les actionnaires, la représentante du personnel Susanne Blank a elle aussi annoncé son retrait de l'organe de surveillance. (ats/nxp)

Créé: 03.07.2018, 15h46

Articles en relation

Christian Plüss prend la tête de CarPostal

Suisse Le nouveau patron de Car Postal, nommé jeudi par le conseil d'administration de La Poste, est un cadre d'Alpiq. Plus...

CarPostal sous enquête au Liechtenstein

Suisse L'autorité des marchés financiers de la principauté a ouvert une procédure pour blanchiment d'argent dans le dossier CarPostal Plus...

Concurrence: CarPostal France verse 7,1 millions

Transports La filiale française de CarPostal était en bisbille avec des concurrents depuis plusieurs années. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le PLR repousse son vote sur la démission de Maudet
Plus...