Le canton veut transformer ses mayens vides

GrisonsLe gouvernement a décidé de proposer à Berne de pouvoir modifier l'affectation de son patrimoine bâti rural.

Une vue du village de Castasegna (GR). (Photo d'illustration)

Une vue du village de Castasegna (GR). (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Rendre habitables les mayens vides dans les montagnes, c'est ce que souhaitent les Grisons. Le gouvernement cantonal soumet une initiative à la Confédération pour modifier en conséquence la loi fédérale sur l'aménagement du territoire.

L'initiative du canton exige que les mayens qui ne sont plus utilisés par l'agriculture puissent être transformés en habitations situées en dehors des zones à bâtir, pour autant que leur identité soit préservée. A travers sa demande, le gouvernement grison met ainsi en oeuvre un texte adopté par le Grand Conseil.

Constructions en ruines

La présence des mayens est indissociable des paysages grisons, écrit mercredi le gouvernement cantonal. Pourtant, ces constructions en bois tombent en ruine si elles ne sont plus utilisées. Leurs propriétaires n'ont en principe aucun intérêt à entretenir un édifice qui n'a plus de raison d'être.

Leur transformation doit permettre de préserver les paysages et la valeur des mayens. L'initiative vise en outre à prendre en compte davantage les différences fondamentales existant d'un canton à l'autre en matière d'aménagement du territoire. (ats/nxp)

Créé: 04.05.2016, 11h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jocelyne Haller refuse son élection
Plus...