Passer au contenu principal

NucléaireLa canicule perturbe la centrale de Mühleberg

La centrale nucléaire doit ralentir sa production d'électricité car l'eau de la rivière n'est plus assez froide pour refroidir le réacteur.

Le réacteur de la centrale est refroidi par les eaux de l'Aar.
Le réacteur de la centrale est refroidi par les eaux de l'Aar.
Keystone

La canicule a des conséquences inattendues en Suisse. En effet, la centrale nucléaire de Mühleberg, dans le canton de Berne, a dû réduire depuis le début de la semaine sa production d'électricité en raison de la chaleur. La raison? Les eaux de l'Aar, la rivière qui refroidit le réacteur, sont trop chaudes, révèle 20 Minuten vendredi.

«Nous avons diminué la puissance du réacteur à 89%», a confié Tobias Habegger, porte-parole de BKW, l'exploitant de la centrale. Si la température moyenne de l'Aar dépasse 20,5 degrés, Mühleberg doit réduire sa production. C'est ce qu'exige la loi. Selon le journal, la centrale a déjà dû revoir à la baisse ses installations le 5 juillet dernier en raison des températures de l'Aar.

Pour l'instant, seule Mühleberg subit les conséquences de la canicule. La centrale de Beznau fonctionne normalement, selon Axpo. Il faut dire qu'elle a un peu plus de marge, selon la concession qui lui a été octroyée. C'est seulement si la température de l'Aar dépasse 23 degrés qu'elle est censée réduire sa production.

A noter que le réacteur de Mühleberg sera déconnecté du réseau le 20 décembre 2019. La fin de la centrale située aux portes de Berne constitue la première désaffectation d'un réacteur de puissance en Suisse.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.