Passer au contenu principal

Fabrication de bombeLe Bâlois radicalisé suspendu par le Conseil islamique

L'homme chez qui la police a découvert des produits dangereux servant à fabriquer une bombe était membre du CCIS. Il a été suspendu.

Les représailles n'ont pas tardé. Alors que le «Blick»a révélé ce jeudi que la police avait perquisitionné le domicile d'un Bâlois de 31 ans et découvert près de 1kg de phosphore rouge, un produit dangereux servant à faire des bombes, le Conseil central islamique suisse (CCIS) a fait savoir qu'il suspendait le jeune homme. Celui-ci était pourtant l'un de ses membres fondateurs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.