Passer au contenu principal

Perquisitions«Christoph Blocher a agi correctement en informant le Conseil fédéral»

A Berne, les chefs de partis réagissent après les perquisitions menées chez Christoph Blocher et l'enquête pénale ouverte contre l'ancien ministre de la justice. Les sentiments vont de la compréhension à la satisfaction.

le président du Parti socialiste Christian Levrat donne en partie raison à Christoph Blocher.
le président du Parti socialiste Christian Levrat donne en partie raison à Christoph Blocher.
Keystone

«Je vais suivre avec intérêt le développement de l'enquête», indique le président du PDC Christoph Darbellay dans un premier commentaire. «Il va de soi que la présomption d'innocence vaut aussi pour Christoph Blocher. Je suis tout de même un peu étonné de voir quelqu'un qui voulait inscrire le secret bancaire dans la Constitution être maintenant confronté à une procédure pour violation de ce même secret».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.