Passer au contenu principal

NucléaireLe bloc 1 de Beznau fête ses 50 ans

La plus ancienne centrale nucléaire suisse, située en Argovie, fête son 50e anniversaire.

Le réacteur numéro un de Beznau est l'une des plus vieilles centrales nucléaires encore en activité dans le monde.

Le réacteur numéro un de la centrale de Beznau est entré en service le 9 décembre 1969. La construction avait débuté le 6 septembre 1965.

Le réacteur numéro un de Beznau est l'une des plus vieilles centrales nucléaires encore en activité dans le monde. Actuellement, la planète compte 449 réacteurs actifs dont cinq fêtent cette année leur 50e anniversaire. Seuls les deux blocs de Tarapur (Inde) et les centrales d'Oyster Creek et Nine-Mile-Point (États-Unis) sont plus âgés de quelques mois que Beznau 1.

Deux fois la ville de Zurich

Le réacteur numéro 2 de Beznau est, lui, entré en activité en 1972. Les deux blocs ont une puissance de 365 mégawatts chacun. Ils fournissent environ 6000 gigawattheures d'électricité chaque année. Cela représente environ deux fois la consommation de la ville de Zurich.

Depuis leur mise en service, les deux réacteurs de Beznau ont produit 250 térawattheures d'électricité. Si une centrale à charbon avait produit une telle quantité de courant, elle aurait émis 300 millions de tonnes de CO2 dans l'atmosphère.

Le bloc 1 de Beznau n'a pas connu d'accident majeur, mais il a dû être arrêté d'urgence à plusieurs reprises. Le dernier incident notable date de mars 2015. Le réacteur avait été arrêté pendant trois ans après la découverte de défauts dans l'acier de la cuve de pression.

«Mini-trous» dans la cuve

Les experts avaient trouvé 925 «minitrous» d'un diamètre de 5 à 6 millimètres dus à des inclusions d'oxyde d'aluminium. Axpo a pu prouver que ces inclusions n'ont pas d'influences négatives sur les propriétés du matériau. Les «minitrous» sont un défaut d'origine datant de la fabrication de la cuve en France en 1965.

L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a accepté les explications de l'exploitant Axpo et autorisé la relance du réacteur. La centrale a été reconnectée au réseau en mars 2018.

On ne sait pas encore combien de temps les deux réacteurs de Beznau resteront en activité. Ces dernières années, l'exploitant a investi d'importantes sommes pour mettre les deux centrales à niveau en matière de sécurité.

Stratégie énergétique 2050

Actuellement, plus de 40 réacteurs sont en construction dans le monde. La construction d'une nouvelle centrale en Suisse n'est pas d'actualité, tandis que celle de Mühleberg (BE) va fermer à la fin de l'année. La stratégie énergétique 2050 acceptée par 58% des Suisses en mai 2017 prévoit une sortie du nucléaire d'ici à 2050.

Un autre problème reste à résoudre dans le domaine nucléaire: le stockage des déchets radioactifs. Comment et où les stocker ? La discussion dure depuis des décennies.

La Nagra (société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs) cherche un lieu où construire un dépôt souterrain pour entreposer ces déchets. Dans les régions retenues pour aménager un tel dépôt, la population est sceptique.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.