Bienne somme Berne de respecter son bilinguisme

Bienne /Biel32 panneaux de signalisation sont uniquement en allemand sur le contournement autoroutier de l'A5. La Ville de Bienne les veut aussi en français

Illustration

Illustration Image: @Ville de Bienne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Ville de Bienne ne relâche pas la pression sur la Confédération pour qu'elle installe des panneaux de signalisation dans les deux langues sur le contournement autoroutier de l'A5. Au total, 32 panneaux sont uniquement en allemand sur ce tronçon ouvert en 2017.

La Ville de Bienne, le Conseil des affaires francophones et le Forum du bilinguisme ont exigé jeudi une nouvelle fois que les panneaux de signalisation de l'axe Est de l'autoroute respectent le bilinguisme. Ils attendent de la Confédération qu'elle mette en place une signalisation dans les deux langues.

«Une marque de mépris »

«Nous n'abandonnerons pas», a martelé la conseillère municipale biennoise Barbara Schwickert. «Le bilinguisme n'est ni un luxe ni une coquetterie», a renchéri Cédric Némitz, vice-président de la Fondation du Forum pour le bilinguisme. «La Confédération nous enlève la moitié de nous-mêmes», a-t-il ajouté en rappelant que Bienne compte plus de 40% de francophones.

Cédric Némitz a tenu des propos sévères à l'égard des autorités fédérales. «Oublier une langue est une marque de mépris», a estimé le conseiller municipal. «Un panneau indique qui nous sommes, c'est notre identité que l'on montre». Depuis 2004, la ville a pour nom officiel Biel/Bienne. Biel est une localité valaisanne.

«Biel-Ost» et «Ausfahrt»

L'automobiliste francophone qui emprunte le contournement autoroutier Est de la plus grande ville bilingue de Suisse doit par exemple se familiariser avec douze mentions «Biel-Ost», trois mentions «Biel-Süd», trois mentions «Ausfahrt» ou encore sept mentions «Radio SRF 96.0».

Pour 30 panneaux de signalisation sur les 32 qui font l'objet d'un litige, une modification a été demandée à l'Office fédéral des routes (OFROU), responsable de la signalisation des routes nationales. Il s'agirait par exemple d'avoir l'indication «Biel/Bienne - Ost/Est», «Ausfahrt/Sortie» ou Radio SRF 96.0/Radio RTS 102.0«.

Pour donner plus de poids à leurs revendications qui n'ont toujours pas été entendues par les autorités fédérales, la Ville, le Forum du bilinguisme et le CAF ont fait appel à des personnalités politiques et du monde économique de la région: députés au Grand Conseil bernois et présidents des Chambres économiques. (ats/nxp)

Créé: 21.02.2019, 12h29

Articles en relation

Bienne: les Romands se sentent discriminés

Bilinguisme Actuellement, la proportion de francophones dans la ville bilingue est en hausse et dépasse les 40%. Plus...

Berne doit mieux valoriser son bilinguisme

Suisse L'idée d'une commission d'experts est de faire de Berne, capitale fédérale, un canton moteur en faveur du bilinguisme. Plus...

Les députés veulent encourager le bilinguisme

Canton de Fribourg Le Grand Conseil fribourgeois a accepté mardi un postulat demandant au Conseil d'Etat de réaliser une étude de faisabilité pour la création d'un label du bilinguisme. Plus...

Vaste enquête en ligne sur le bilinguisme

Bienne Tous les Biennois dès 18 ans peuvent participer à cette enquête au moment où la part de la population francophone a dépassé les 40%. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...