Beznau: Greenpeace critique Axpo

Centrale nucléaireL'organisation écologiste dénonce à nouveau le manque de transparence de l'exploitant qui refuse de participer à une audition publique sur l'état de la centrale.

Le 12 mai, une large coalition de plus de 40 organisations avait exigé des dirigeants de l'entreprise électrique qu'ils se rendent à une audition publique.

Le 12 mai, une large coalition de plus de 40 organisations avait exigé des dirigeants de l'entreprise électrique qu'ils se rendent à une audition publique. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Axpo refuse de prendre part à une audition publique au sujet de l'état de la centrale nucléaire de Beznau (AG), affirme Greenpeace. L'organisation écologiste dénonce à nouveau le manque de transparence de l'exploitant au sujet de la cuve de pression affaiblie du réacteur 1.

Le 12 mai dernier, une large coalition de plus de 40 organisations avait exigé des dirigeants de l'entreprise électrique qu'ils se rendent à une audition publique. Objectif: renseigner sur l'état de la cuve de pression et divulguer la totalité des documents la concernant, rappelle Greenpeace jeudi dans un communiqué.

Niet d'Axpo

Cette demande fait suite à la découverte de près d'un millier de faiblesses dans cet élément. Fin mai, Axpo a fait parvenir une lettre à Greenpeace Suisse pour l'informer qu'une telle audition publique ne lui semblait pas appropriée, annonce Greenpeace.

Selon l'organisation écologiste, Axpo y invoque le fait qu'il collabore avec les commissions parlementaires en charge du sujet et qu'il a organisé une réunion d'information en novembre 2015. L'entreprise rappelle informer régulièrement les médias lors de conférences de presse.

Informations lacunaires

Or, selon Greenpeace, Axpo utilise ces justifications pour éloigner le débat du cœur du problème. Pour la quarantaine d'organisations qui soutiennent cette demande, il faut dépasser cette politique de communication basée sur des informations lacunaires et instaurer un dialogue transparent où toutes les parties sont au même niveau d'information.

A l'arrêt depuis plus d'un an, le réacteur I de la centrale nucléaire de Beznau est le plus ancien du monde. Vieux de 47 ans, il a été débranché du réseau électrique en mars 2015 dans le cadre d'une révision qui a révélé près de mille mini-trous sur la cuve de pression. Axpo a annoncé en mai que le redémarrage n'aurait pas lieu avant la fin de l'année. (ats/nxp)

Créé: 02.06.2016, 12h35

Articles en relation

La centrale de Beznau est-elle touchée par le scandale Areva?

Nucléaire La société française a produit des pièces avec des certificats de sécurité falsifiés. Greenpeace s'inquiète. Plus...

Greenpeace veut plus de transparence sur Beznau I

Nucléaire L'association écologique et 40 autres organisations réclament une audition publique et doutent que le réacteur puisse être relancé de manière sûre, étude à l'appui. Plus...

Le réacteur 1 de Beznau redémarrera à fin 2016

Nucléaire L'origine des «mini-trous» dans la cuve du réacteur 1 de Beznau est connue et pour des raisons de sécurité il faudra attendre encore quelques mois avant de le relancer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus crée une frénésie de nettoyage
Plus...