Beznau: 2 activistes de Greenpeace condamnés

SuisseDeux militants de l'ONG écopent de peines pécuniaires fermes pour avoir mené une action en 2014 contre la centrale nucléaire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux activistes de Greenpeace qui avaient participé à une action contre la centrale nucléaire de Beznau 2 en 2014 ont été condamnés mercredi à des peines pécuniaires fermes. Ils avaient percé des trous dans l'enveloppe en béton d'un bâtiment sécurisé.

Le tribunal de district de Bad Zurzach (AG) a condamné mercredi les deux militants de Greenpeace à des peines pécuniaires fermes de 80 jours-amendes à 70 francs (5600 francs) pour un Suisse de 49 ans et de 60 jours-amendes à 50 francs (3000 francs) pour un Suisse de 32 ans. Ils ont été reconnus coupables de violation de domicile.

L'infraction à la loi sur l'énergie nucléaire n'a pas été retenue, car les 15 trous percés dans l'enveloppe en béton du bâtiment sécurisé n'ont pas remis en cause la sécurité nucléaire de l'installation. La décision du juge est basée sur un rapport de l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). L'accusation de dommages à la propriété n'a pas non plus été retenue.

Prévenus déjà condamnés

Les deux prévenus sont récidivistes. Ils avaient déjà été condamnés antérieurement à des peines pécuniaires avec sursis. Avec la condamnation de mercredi, le sursis a été levé et ils doivent désormais payer ces amendes.

Le procureur avait requis des peines pécuniaires fermes de 150 jours-amendes. Il n'était pas présent mercredi lors de l'audience. Les avocats des deux prévenus ont plaidé l'acquittement pour l'infraction à la loi sur la sécurité nucléaire et les dommages à la propriété ainsi que 30 jours-amendes pour violation de domicile.

Le groupe énergétique Axpo, exploitant de la centrale de Beznau à Döttingen (AG), avait porté plainte pour violation de domicile et dommages à la propriété après l'action de Greenpeace de mars 2014. Il exigeait 120'000 francs pour les dommages commis.

La défense a estimé que le montant exigé pour les dommages ne devait pas dépasser 693 francs, soit le coût pour la réparation des 15 trous percés par les prévenus. Le juge a renvoyé cet aspect du dossier à la justice civile.

Ordonnances pénales

Les 66 autres activistes qui ont participé à l'action ont été condamnés par ordonnances pénales à des peines pécuniaires, en partie avec sursis. Greenpeace a renoncé à faire recours contre ces condamnations, car ces recours se seraient révélés coûteux.

Les faits remontent au 5 mars 2014 au matin. Des dizaines de militants de Greenpeace ont pris d'assaut le site de la centrale de Beznau. Certains ont déployé des banderoles devant un bâtiment abritant des bureaux. La plupart des activistes ont pénétré dans le périmètre de la centrale après avoir découpé des barbelés. Deux ont réussi à grimper sur un bâtiment sécurité du réacteur numéro 2. (ats/nxp)

Créé: 25.10.2017, 17h41

Articles en relation

Greenpeace pousse les employés à la délation

Beznau Depuis un mois, l'organisation cherche des informateurs en possession de documents confidentiels sur le réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire. Réactions contrastées. Plus...

Greenpeace cherche des informateurs sur Beznau

Argovie L'organisation veut en savoir plus sur la plus vieille centrale nucléaire de Suisse. Pour ce faire, elle a lancé un appel, jeudi. Plus...

Beznau: Greenpeace critique Axpo

Centrale nucléaire L'organisation écologiste dénonce à nouveau le manque de transparence de l'exploitant qui refuse de participer à une audition publique sur l'état de la centrale. Plus...

Greenpeace veut plus de transparence sur Beznau I

Nucléaire L'association écologique et 40 autres organisations réclament une audition publique et doutent que le réacteur puisse être relancé de manière sûre, étude à l'appui. Plus...

Greenpeace s'affiche contre Beznau près de Kloten

Suisse L'organisation écologiste organise dès mardi et durant deux semaines une campagne contre la centrale à proximité de l'aéroport de Kloten. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jeanne Calment est bien la doyenne de l'humanité
Plus...