Berne veut soutenir les travailleurs âgés

FormationLe Conseil fédéral a chargé ses services de préparer d'ici novembre un programme pour la formation continue, axé sur la numérisation de l'économie.

Berne constate que les soutiens sont limités lorsqu'une personne doit se réorienter professionnellement après avoir été licenciée par exemple.

Berne constate que les soutiens sont limités lorsqu'une personne doit se réorienter professionnellement après avoir été licenciée par exemple. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les travailleurs âgés et peu qualifiés doivent être davantage soutenus pour rester sur le marché du travail. Le Conseil fédéral a chargé mercredi le Département fédéral de la formation (DEFR) de préparer d'ici novembre un programme pour la formation continue, axé sur la numérisation de l'économie.

La formation continue est l'affaire des travailleurs. Mais elle concerne également les employeurs, les cantons et les associations professionnelles. Le Conseil fédéral souhaite compléter les instruments de la formation continue en ciblant particulièrement les travailleurs âgés.

Il constate en effet que les soutiens sont limités lorsqu'une personne doit se réorienter professionnellement après avoir été licenciée ou après un accident, par exemple. Ces formations viseront à encourager l'acquisition de compétences de base, qu'elles soient linguistiques ou informatiques, «dont l'importance s'accroît dans toutes les professions», remarque le Conseil fédéral. Le projet devra chiffrer les éventuelles ressources financières nécessaires.

En outre, au printemps 2018, le Secrétariat d'Etat à l'économie devra présenter les possibilités et les limites des mesures proposées par l'assurance-chômage lorsqu'un travailleur doit se réorienter après un licenciement. Il devra faire cette étude en collaboration avec les cantons.

Ces mesures sont lancées dans le cadre de l'initiative visant à lutter contre la pénurie de personnel qualifié en valorisant le potentiel indigène. (ats/nxp)

Créé: 05.04.2017, 15h48

Articles en relation

Une association de réinsertion de chômeurs «âgés» est en péril

Genève Phare Seniors 45 +, qui promeut le retour au travail des plus de 45 ans, lance un SOS financier. Plus...

Les chômeurs doivent être mieux réinsérés

Suisse Les mesures de l'assurance-chômage devraient être adaptées pour coller aux réalités du marché de l'emploi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...