Berne veut muscler la mobilité électrique

SuisseLa Confédération devrait présenter en décembre une feuille de route pour encourager les véhicules électriques. Voici quelles seront les principales innovations.

Jürg Röthlisberger est le directeur de l'Office fédéral des routes (Ofrou).

Jürg Röthlisberger est le directeur de l'Office fédéral des routes (Ofrou).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Suisse veut renforcer la présence de véhicules électriques sur ses routes. Doris Leuthard a lancé au printemps une feuille de route qui prévoit que 15% des voitures vendues d'ici 2022 soient électriques, explique Jürg Röthlisberger dans une interview parue mardi dans le Tages-Anzeiger.

Le directeur de l'Office fédéral des routes (Ofrou) explique que les projets de Doris Leuthard seront dévoilés d'ici à décembre, avec un catalogue de mesures. Parmi ces dernières figure la construction de bornes de recharge sur les aires de repos du réseau autoroutier.

Les aires de repos équipées d'ici 4 ans

Une centaine devrait bénéficier de ces aménagements. Elles ont été divisées en cinq lots afin qu'aucun grand opérateur étranger ne puisse obtenir une position dominante et pour que les prestataires suisses aient également une chance, souligne Jürg Röthlisberger.

Les soumissions seront étudiées et attribuées en décembre. La Confédération soutiendra le projet avec des investissements d'un demi-million de francs par aire de repos en termes de raccordement aux réseaux électriques. «Mais cette mise de fonds devra être remboursée par les entreprises: c'était la volonté du Parlement», précise le directeur de l'Ofrou.

D'ici quatre ans, toutes les aires de repos devront être équipées avec des stations de recharges. Chaque aire aura droit à quatre postes d'une capacité de 150 kilowatts, avec tous les types de connecteurs courants.

Système de taxe forfaitaire

Autre mesure: la fin de l'exonération de la taxe automobile sur les nouvelles immatriculations de voitures électriques est maintenue mais elle arrivera plus tard que prévu, soit en 2022 au lieu de 2020. «D'ici là, les véhicules électriques restent exonérés de la taxe automobile, ce qui correspond à 5 % du prix de vente.»

La future taxe doit encore définie mais elle pourrait être basée sur le poids du véhicule. «Nous avons en tête un montant forfaitaire de plus ou moins 500 francs pour deux tonnes.» Un autre système de calcul est prévu vers 2030. «A ce moment, nous devrons certainement introduire une taxe basée sur la performance.»

Pas de prime à la casse

Les camions électriques seront exonérés de taxe, «du moins dans la phase pionnière, qui devrait durer encore dix ans». L'Ofrou ne veut pas donner de date fixe pour l'introduction d'une telle taxe pour les poids-lourds.

Jürg Röthlisberger écarte également l'idée d'une prime à la casse pour les véhicules électriques qui deviendraient vite obsolètes en raison de la rapidité des progrès techniques. Il aimerait que ce soit la branche automobile qui s'empare de ce problème. «Ce serait également dans leur intérêt. De telles garanties font partie intégrante d'une fidélisation de la clientèle.»

(nxp)

Créé: 13.11.2018, 09h48

Mobility songe à la trottinette électrique

Le succès des trottinettes électriques en ville ne laisse pas indifférent Mobility, qui pourrait ajouter ce moyen de locomotion à son catalogue.

«Nous nous occupons depuis longtemps de tous les modèles de mobilité, y compris les vélos et les trottinettes électriques. Nous ne considérons pas le lancement d'un trop grand nombre d'offres en même temps comme une bonne idée. Les vélos et les scooters électriques seraient une deuxième étape pour nous», a déclaré au Blick Patrick Eigenmann, le porte-parole de Mobility.

Ce genre de véhicules risque de rencontrer un problème de rentabilité dû aux saisons. «Presque personne n’utilise de trottinette en hiver », souligne le porte-parole. L’entreprise rappelle qu’elle a lancé à Zurich une phase d’essai avec 200 scooters électriques.

Articles en relation

Test de bus électrique à Sion et Martigny

CarPostal Deux autres cars postaux électriques desservent déjà quotidiennement des lignes à Sarnen (OW) et Interlaken (BE). Plus...

Nissan vise un million de véhicules électrifiés par an

Automobile Le groupe japonais, pionnier de la technologie électrique, veut multiplier par six ses ventes annuelles de voitures électriques d'ici 2023. Plus...

Seat lancera une voiture électrique en 2020

Automobile Le constructeur espagnol va également entrer dans la danse des véhicules «propres». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...