Belle affluence pour les 50 ans de l’EPFL

SuisseA l’occasion des 50 ans de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, les portes ouvertes ont attiré de nombreux curieux.

Photo prise à l'occasion des portes ouvertes de l'EPFL qui se sont tenues ce week-end du 14-15 septembre.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Histoire des premiers bâtiments, ateliers scientifiques, course de drones: au total, 300 activités étaient proposées au public durant ces deux journées. Les visiteurs ont aussi pu découvrir des laboratoires et des ateliers de prototypage.

Dans ce public, les enfants étaient nombreux, indique dimanche soir l'EPFL qui souligne qu'elle s'attendait à une participation légèrement moindre. Près de 1500 collaborateurs et étudiants ont mis à la main à la pâte lors de cet événement en organisant des visites ou des animations.

Peu de professeures

Interrogé dans le Matin Dimanche, Martin Vetterli, président de l'EPFL explique que «les portes ouvertes, c'est pour les citoyens d'ici: venez voir, c'est grâce à vous, cette école incroyable!».

S'agissant du nombre de femmes professeures dans la haute école, il glisse qu'elles représentent 16% des 350 professeurs. Et concède que ce taux n'est pas terrible.

«Nous avons désormais décidé d'un objectif: 40% de recrutement de femmes professeurs, une sorte de quota. Cette année, pour 2018-2019, nous avons même fait mieux: 53% des professeurs nommés durant cette année académique sont des femmes. Cela sur un »marché« difficile: dans les domaines scientifiques, elles sont peu nombreuses au niveau international, et donc très demandées». (ats/nxp)

Créé: 15.09.2019, 20h10

Articles en relation

Hausse des étudiants à l'Unil, recul pour l'EPFL

Rentrée universitaire Si l'Université de Lausanne connaît une croissance continue de ses effectifs, l'EPFL annonce une baisse des inscriptions pour cette rentrée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...