Passer au contenu principal

La bataille sur les armes rapproche les sexes

Le soutien à la directive s’effrite chez les femmes et augmente chez les hommes. Notre sondage note une avancée du oui.

Les Suisses devraient se prononcer le 19 mai sur le durcissement de la loi sur les armes.
Les Suisses devraient se prononcer le 19 mai sur le durcissement de la loi sur les armes.
PIERRE ALBOUY

Si on devait voter aujourd’hui, la nouvelle directive de l’Union européenne sur les armes serait acceptée par 55% des votants, contre 44% qui diraient non. C’est ce qui ressort du deuxième sondage Tamedia sur les votations fédérales du 19 mai effectué auprès d’un échantillon représentatif de plus de 10'000 personnes. Le oui se renforce légèrement puisqu’il se montait à 53% lors du premier sondage.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.