Avions de combat: pas d'achat avec l'Autriche

SuisseLe Conseil fédéral estime que les besoins militaires différents ou encore l'inadéquation des calendriers rend l'idée de Pierre-Alain Fridez peu judicieuse.

Pierre-Alain Fridez (PS/JU) voulait un achat d'avions de combat combiné avec l'Autriche. Mais son projet ne séduit pas.

Pierre-Alain Fridez (PS/JU) voulait un achat d'avions de combat combiné avec l'Autriche. Mais son projet ne séduit pas. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse ne va pas acheter ses futurs avions de combat en commun avec l'Autriche. Le Conseil fédéral est toutefois prêt à une coordination si les deux pays choisissaient le même jet.

L'Autriche envisage de mettre hors service ses Eurofighter Typhoon et d'acquérir un certain nombre d'autres avions de combat. On ne sait toutefois pas encore s'il s'agit de nouveaux avions ou d'avions d'occasion. On ignore également s'il est question d'un achat ou s'il faudra acquérir les avions en leasing, fait valoir le gouvernement dans sa réponse publiée jeudi à une interpellation de Pierre-Alain Fridez (PS/JU).

Pas judicieux

Selon le Conseil fédéral, une acquisition commune d'avions de combat avec l'Autriche ne semble pas judicieuse et occasionnerait des risques importants sur le plan politique, technique et financier. Les exigences militaires des deux pays risquent bien d'être différentes.

Idem des calendriers. Vienne souhaiterait commander ses avions avant 2020, tandis que pour Berne, 2022 est l'échéance envisagée pour la commande de nouveaux avions de combat.

D'après les intentions actuelles des deux pays, la Suisse et l'Autriche n'évalueront pas les mêmes avions. Le lancement d'une acquisition commune diminuerait de manière déterminante la liberté de manoeuvre des deux pays. Enfin, si la Suisse devait renoncer à l'achat, par exemple suite à une votation populaire, cela compromettrait le projet autrichien.

Lors de l'évaluation des avions de combat, le Conseil fédéral tiendra toutefois compte des possibilités de coopérer avec d'autres pays. Une coordination pourrait s'avérer judicieuse si le même jet était acquis.

Huit milliards

Le gouvernement a décidé au début du mois de réserver 8 milliards de francs pour l'achat de nouveaux avions de combat ainsi que pour un nouveau système de défense sol-air. Cinq productions devraient être évaluées.

De ce côté-ci de l'Atlantique, on retrouve le Gripen suédois, le Rafale français et l'européen Eurofighter. S'y ajoutent deux avions américains: le successeur du FA-18, le Super Hornet, et le très cher et très puissant F-35. Des demandes seront formulées l'année prochaine et le choix du Conseil fédéral devrait tomber vers 2020.

Dans sa réponse à une interpellation de Carlo Sommaruga (PS/GE), le gouvernement répète que l'option d'une prolongation de la durée d'utilisation des F/A-18 est à écarter. Il n'est actuellement prévu que d'aller de 5000 à 6000 heures.

Une prolongation de 5000 à 7000 heures coûterait 1,25 milliard, au lieu de 450 millions. Les forces américaines ont en plus renoncé à un tel programme de remise à niveau. Il serait trop risqué pour la Suisse de se lancer seule. Une prolongation à 8000 heures serait encore plus inopportune. (ats/nxp)

Créé: 23.11.2017, 10h57

Galerie photo

Avions de combat: Saab et son Gripen jettent l'éponge

Avions de combat: Saab et son Gripen jettent l'éponge Le Conseil fédéral veut acquérir de nouveaux avions de combat. Les essais en vol et au sol auxquels seront soumis les cinq avions de combat candidats auront lieu d'avril à juin 2019 à Payerne.

Articles en relation

L'armée de l'air attire des milliers de fans

Suisse Des aficionados ont pu admirer les performances des pilotes d'avions de combat et d'hélicoptères, mercredi sur l'Axalp. Plus...

Les F/A-18 voleront jusqu'en 2030

Armée L'utilisation des avions de chasse de l'armée a été prolongée jusqu'en 2030 par le Parlement. Coût de l'opération: 450 millions de francs. Plus...

Les pilotes de F/A-18 s'entraîneront en Ecosse

Suisse En raison de travaux dans la base norvégienne où ils s'entraînent depuis 1998, les forces aériennes suisses vont s'expatrier au nord de l'Ecosse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...