Une attaque dans un train à Salez fait sept blessés

Saint-GallUn homme a bouté le feu au convoi, samedi après-midi. Un enfant de 6 ans fait partie des victimes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Suisse de 27 ans a mis le feu dans un train près de Salez (SG). Il était aussi armé d'un couteau. Il y a sept blessés, dont l'auteur présumé des faits.

«Nous ne savons pas pour l'instant où et pourquoi l'homme est monté dans le train, et s'il connaissait quelqu'un parmi les passagers», selon un porte-parole de la police cantonale saint-galloise. Le jeune homme n'a pas encore pu être interrogé, son pronostic vital étant engagé, tout comme celui d'une de ses victimes.

Le train a été arrêté à cause du drame. «Le conducteur de la locomotive est sous le choc et n'a pas pu encore donner d'informations», a poursuivi porte-parole.

Selon les informations fournies par la police en fin d'après-midi, le jeune homme a bouté le feu à l'aide d'un liquide inflammable. Le feu s'est alors propagé dans le train.

Le jeune homme était aussi armé, au moins, d'un couteau. Outre le jeune homme lui-même, six personnes ont été blessées, dont certaines grièvement, soit par brûlures soit par des blessures au couteau, selon les précisions de la police. «Plusieurs victimes ont dû être héliportées dans des cliniques spécialisées à cause de leurs brûlures», a dit le porte-parole de la police saint-galloise.

Les victimes sont un jeune de 17 ans, un homme de 50 ans, trois femmes âgées de 17, 34 et 43 ans, ainsi qu'un enfant de 6 ans.

Dizaines de passagers

Au moment de l'attaque, plusieurs dizaines de passagers étaient à bord du train. Le drame s'est produit vers 14h20, entre les communes saint-galloises de Buchs et Sennwald, peu avant l'entrée du train en gare de Salez.

En plus d'une forte présence policière, les pompiers, trois hélicoptères de secours et des équipes de soin étaient sur place. Le trafic ferroviaire circulait à nouveau en gare de Salez à 20h. Les dégâts sur le train en question se montent à plus de 100'000 francs.

Le Ministère public saint-gallois a ouvert une enquête pour lésions corporelles graves et incendie volontaire.

(ats/nxp)

Créé: 13.08.2016, 18h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.