Passer au contenu principal

«Les assureurs devront solidairement payer les plus hauts coûts!»

Le ministre de la santé Alain Berset a présenté le contre-projet à l’initiative «pour une caisse publique » du PS. Il entend améliorer le système actuel par la mutualisation des frais de soins les plus élevés.

Selon Alain Berset, le contre-projet permettra «dans un même canton, de réduire les différences entre les primes les plus élevées et les plus faibles.
Selon Alain Berset, le contre-projet permettra «dans un même canton, de réduire les différences entre les primes les plus élevées et les plus faibles.
Keystone

Quel est l’objectif de ce contre-projet indirect qui semble surtout adressé aux caisses maladie?

Il s’agit de réussir à éviter la sélection des risques. C’est un contre-projet en faveur des assurés. Parce que la solidarité est très importante. Il y a plusieurs mesures dans le projet du Conseil fédéral: d’une part affiner la compensation des risques entre les assureurs. D’autre part de créer une réassurance pour les coûts les plus élevés pour un assureur. Troisièmement, séparer clairement les assurances de base et les complémentaires.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.