Arrêt automatique de la centrale de Leibstadt

Nucléaire suisseUn dysfonctionnement du régulateur de pression a causé l'arrêt de la centrale nucléaire. Il n'y a eu aucun rejet de radioactivité.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un arrêt automatique du réacteur de la centrale nucléaire de Leibstadt (AG) s'est produit mercredi à 18h09 en raison d'un dysfonctionnement du régulateur de pression. Il n'y a eu «aucun rejet de radioactivité plus élevé dans l'environnement».

La mise à l'arrêt «s'est déroulée conformément à la conception», a indiqué l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). Le réacteur est dans un état stable.

L'événement est classé provisoirement au niveau 0 selon l'échelle internationale d'appréciation des événements nucléaires INES. Ca signifie qu'il n'a aucune ou une faible signification du point de vue de la sécurité technique, a précisé l'IFSN. (ats/nxp)

Créé: 25.04.2019, 13h20

Articles en relation

Leibstadt peut augmenter sa puissance de 2%

Canton d'Argovie L'autorisation d'augmentation accordée à la centrale nucléaire de Leibstadt a été donnée jusqu'à la révision annuelle en juin 2019. Plus...

Multiples erreurs humaines à Leibstadt

Suisse Une hausse de la radioactivité a été observée à la centrale nucléaire de Leibstadt à un endroit où était entreposé un séparateur d'eau. Plus...

Il falsifiait les tests de la centrale de Leibstadt

Canton d'Argovie Un collaborateur de la centrale nucléaire de Leibstadt a inventé des données dans les protocoles d'inspection. La sécurité de la population n'a pas été mise en danger. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.