Une appli transfrontalière pour parcourir le patrimoine

TechnologieSuisse romande et France voisine s’allient pour valoriser et vulgariser leur patrimoine commun. Traverse se télécharge gratuitement.

Traverse, l’application sur le patrimoine franco-suisse, est en téléchargement gratuit

Traverse, l’application sur le patrimoine franco-suisse, est en téléchargement gratuit Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Journées européennes du patrimoine (JEP) se déroulent aussi dans les smartphones. C’est en tout cas ce que souhaitent ceux qui ont lancé jeudi l’application Traverse. L’outil de promotion et de vulgarisation du patrimoine en téléchargement gratuit profite des journées dédiées à la découverte de sites partout dans le pays pour être valorisé. Mais il perdurera au-delà.

L’application sert donc d’abord de guide. On y découvre ce qui fait la thématique de cette année, à savoir «l’héritage du pouvoir». Ce dernier est décliné en cinq chapitres: politique, judiciaire, culturel, domestique et militaire. Vingt et un monuments du canton de Vaud ouverts au public les 9 et 10 septembre ont ainsi droit à leur fiche explicative. Traverse exploite évidemment tout ce que permet le numérique: partages, création de playlists et autres contributions.

Un vecteur de promotion franco-suisse

Mais l’appli ne s’arrête pas là, puisqu’elle est aussi un vecteur de promotion du patrimoine franco-suisse. Elle est le fruit d’une collaboration entre la fondation savoyarde Facim pour l’action culturelle en montagne et le Canton de Vaud.

La thématique intitulée «de plages en plages» donne par exemple à voir le lien entre la fontaine des thermes d’Aix-les-Bains et la douche monumentale de Genève-Plage. Les théâtres en bois sont aussi à l’honneur, tout comme la conquête des cimes.

«Valoriser le périmètre»

Autant de façons, selon Pascal Broulis, chef du patrimoine vaudois, de «valoriser le périmètre» que constitue la Suisse romande avec ses voisins français, de la Savoie au Territoire de Belfort. Les autres cantons romands sont donc inclus aux découvertes que permet Traverse. Ils participent aussi à son financement, qui s’élève au total à 803 000 francs, dont Vaud participe à hauteur de 56 000 francs.

Côté rédactionnel, un comité éditorial a été constitué des deux côtés de la frontière. Une cinquantaine de contributeurs scientifiques ont par ailleurs déjà apporté leur savoir. Et leur nombre est appelé à augmenter. Car, et c’est aussi ce qui justifie son coût, l’application patrimoniale veut durer. Ses contenus seront enrichis des autres Journées du patrimoine mais aussi de différentes thématiques supplémentaires. Des sons et des vidéos feront aussi leur apparition.

A noter que hors réalité virtuelle, une double dose de patrimoine est possible puisque côté français, les journées se dérouleront les 16 et 17 septembre. (TDG)

Créé: 08.09.2017, 07h14

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.