Passer au contenu principal

«Anémone n'avait pas de compte caché en Suisse»

Sur une radio française, le fils de l'actrice dément toute dissimulation au fisc. Le compte est issu d'un héritage d'une grand-mère qui résidait en Suisse.

Anémone, de passage à Lausanne en 2010.
Anémone, de passage à Lausanne en 2010.
PATRICK MARTIN

La nouvelle avait étonné. Comment l'actrice française Anémone, de son vrai nom Anne Bourguignon, décédée en avril dernier à l'âge de 68 ans, pouvait-elle posséder un compte en Suisse? Elle qui ne manquait pas d'épingler Johnny Hallyday pour avoir fui le fisc français! Dans une interview accordée à Sud Radio, son fils, Jacob Bourguignon, assurait que sa mère n'avait pas dissimulé d'argent en Suisse.

«Notre grand-mère, qui résidait en Suisse, a fait un don de son vivant à ma mère. Elle n'est pas dans l'illégalité», a-t-il assuré avant d'ajouter, pour expliquer le retour à la surface de ce compte en banque: «On avait besoin de liquidités pour les droits de succession, et à partir de là, on a fait appel à ce compte. Ensuite, tout le monde s'est imaginé que ma mère avait des comptes cachés en Suisse, ce qui n'est pas vrai du tout! C'est, en gros, l'argent de la famille.»

Pour le fils de la comédienne, l'important est que l'image de sa mère ne soit pas ternie alors que la révélation de l'existence de ce compte n'a pas engendré que de tendres messages sur les réseaux sociaux. «C'est toujours comme ça sur les réseaux sociaux, répond Jacob Bourguignon. Les gens déforment tout et ne cherchent même pas à comprendre. Mais tout est clair.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.