Il y a un an, le crash du Ju-52 endeuillait la Suisse

Accident d'avion Les proches des victimes de l'une des pires catastrophes aériennes de l'aviation suisse se sont recueillis dimanche à Dübendorf.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un an après le crash du Ju-52 qui a fait 20 victimes le 4 août 2018, plus d'une centaine de personnes se sont réunies dimanche à l'aérodrome de Dübendorf pour une cérémonie du souvenir. Ce crash est le plus grave accident aérien survenu en Suisse depuis 2001.

Selon un rapport intermédiaire, l'avion est apparemment tombé en spirale, après un virage à gauche. L'appareil avait décollé de Locarno (TI) pour aller à Dübendorf (ZH). Il a survolé le vallon menant au Piz Segnas, près de Flims (GR). A proximité de l'extrémité nord du vallon, il a entamé un virage à gauche qui s'est transformé en trajectoire verticale en spirale.

Cet accident est le premier que la compagnie historique Ju-Air a subi depuis sa création, il y a 37 ans. Le Junkers Ju-52 est connu sous le nom de «Tante Ju». (ats/nxp)

Créé: 04.08.2019, 19h04

Articles en relation

Rapport final sur le crash de Ju-52 début 2020

Suisse Le rapport sur l'accident au Piz Segnas qui avait fait 20 morts en août 2018 devrait sortir au premier trimestre de l'an prochain. Plus...

Ju-Air n'a plus le droit de faire voler ses Ju-52

Suisse Suite au crash du 4 août, l’OFAC a interdit le vol des deux «Tante Ju» exploités par la compagnie aérienne Ju-Air. Plus...

L'épave est dégagée et les corps sont récupérés

Crash de «Tante Ju» Les travaux de récupération ont pris fin et l'espace aérien a été rouvert mardi, deux jours après le drame du Piz Segnas. Plus...

Un «travail de détective» pour élucider l'accident

Crash de «Tante Ju» En l'absence de boîte noire, l'enquête visant à éclaircir les raisons du drame de dimanche au Piz Segnas s'annonce longue mais pas impossible. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...