Amag et VW obtiennent gain de cause

DieselgateLa SKS avait porté plainte contre Volkswagen et Amag afin d'indemniser des milliers de propriétaires de véhicules, mais a été désavoué par la justice zurichoise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le tribunal de commerce du canton de Zurich a rejeté les demandes d'indemnisation formulées contre le constructeur Volkswagen (VW) et son importateur et distributeur en Suisse Amag dans le cadre du Dieselgate. Partie plaignante, l'organisation alémanique de défense des consommateurs (SKS) ne jouit pas de la capacité juridique et, partant, de la capacité procédurale, ont estimé les juges zurichois.

La SKS avait lancé une procédure en vue d'une indemnisation pour près de 6000 propriétaires de véhicules, qu'elle reproche à la marque d'avoir trompés en leur faisant valoir le souci environnemental comme argument de vente. Ces derniers avaient par la suite perdu encore plus de valeur sur le marché de l'occasion en raison du scandale des moteurs truqués (Dieselgate).

Avec cette procédure, l'association espérait lancer un signal au monde politique, en vue d'ouvrir la voie à des procédures collectives en Suisse. Dans son jugement du 6 décembre, le tribunal de commerce zurichois a signalé que la partie demanderesse se présentait comme véhicule de recouvrement et s'exposait à ce titre à un risque important, en contradiction avec ses statuts de fondation.

Les juges ont condamné la SKS à s'acquitter des frais de justice à hauteur de 120'000 francs et à verser à Amag et à VW des indemnités de respectivement 33'000 et 135'000 francs. Le verdict n'est pas encore entré en force et peut encore faire l'objet d'un recours devant le Tribunal fédéral (TF).

Dans un communiqué diffusé mardi, le groupe Amag s'est félicité de la décision du tribunal de commerce en sa faveur. Selon l'importateur, la plainte déposée par la SKS est dénuée de fondement. (ats/nxp)

Créé: 17.12.2019, 12h44

Articles en relation

Amag finalise ses rappels de moteurs diesel

Automobile Quelque 165'000 véhicules au moteur truqué du groupe VW ont bénéficié d'une mise à jour logicielle en Suisse. Plus...

Défenseurs des consommateurs au TF

Scandale du diesel La Fondation alémanique des consommateurs (SKS) n'a pas eu de succès auprès du tribunal de commerce de Zurich avec sa plainte contre VW et Amag. Plus...

Enquête ouverte contre Volkswagen et Amag

Tribunal pénal fédéral Le Ministère public de la Confédération devra bel et bien enquêter sur le scandale VW, selon une décision de justice. Plus...

Scandale VW: un millier de voitures révisées

Suisse L'importateur Amag a jusqu'à présent révisé un millier de véhicules concernés par le scandale des moteurs diesel truqués. Plus...

Scandale VW: pas encore d'accord avec Amag

Suisse L'Alliance des organisations de consommateurs doit encore trouver un accord avec l'importateur Volkswagen en Suisse, après le scandale qui a touché la marque. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus crée une frénésie de nettoyage
Plus...