Aide sociale: les bénéficiaires sont connus

ConfédérationLe Conseil fédéral a dévoilé que plus de la moitié des bénéficiaires de l'aide sociale étaient de nationalité étrangère.

Les statistiques montrent qu'en Suisse, les Erythréens arrivent en tête parmi les bénéficiaires étrangers à l'aide sociale.

Les statistiques montrent qu'en Suisse, les Erythréens arrivent en tête parmi les bénéficiaires étrangers à l'aide sociale. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En 2017, 345'348 personnes ont perçu au moins une fois de l'aide sociale en Suisse. Quelque 57% étaient de nationalité étrangère, précise le Conseil fédéral à la demande du conseiller national Erich Hess (UDC/BE).

Les chiffres de l'Office fédéral de la statistique englobent aussi bien l'aide sociale économique que l'aide sociale dans le domaine des réfugiés et l'aide sociale dans le domaine de l'asile, écrit jeudi le gouvernement. La nationalité ou le statut de séjour de 5750 personnes n'étaient pas connus.

Parmi les 195'900 bénéficiaires étrangers, les Erythréens arrivent en tête (32'864) devant les Syriens (17'220) et les ressortissants de Serbie, Monténégro, Kosovo (14'882). Afghans, Turcs, Italiens et Portugais dépassent la barre des 10'000 personnes.

Restreindre l'accès à l'aide sociale

Quelque 36% des étrangers étaient titulaires d'une autorisation d'établissement. Selon une étude, près d'un tiers ont bénéficié d'un soutien excédant les 80'000 francs sur la période 2014-2016, mais il y a une marge d'erreur et le résultat n'est pas ventilé selon les statuts de séjour.

Faute de relevé statistique, impossible de voir si certains étrangers ont vu leur permis de séjour révoqué en raison de leur perception d'aide sociale. Dans le cadre du développement de l'acquis de Schengen, un projet devrait toutefois être transmis au Parlement fin novembre qui prévoit la saisie des motifs des mesures d'éloignement.

Le Conseil fédéral rappelle aussi qu'à la demande du Conseil des Etats, il a adopté en juin un rapport présentant une vingtaine d'options pour restreindre l'accès à l'aide sociale aux ressortissants extra-européens. Le Département de justice et police va les soumettre à un groupe d'experts et lui rendre un rapport d'ici à fin novembre. (ats/nxp)

Créé: 05.09.2019, 12h06

Articles en relation

Suissesse de naissance, une Belge est expulsée

Suisse Une Suissesse a perdu sa nationalité après son mariage avec un Belge. A l'aide sociale depuis plusieurs années, elle a perdu son permis de séjour. Plus...

Naturalisation refusée aux migrants à l'aide sociale

Etats-Unis Les bénéficiaires d'aides publiques n'auront pas le droit d'obtenir la nationalité américaine à l'avenir. Plus...

L'AI économise-t-elle sur le dos de l'aide sociale?

Suisse Depuis 2005, le nombre de personnes à l'AI ne cesse de diminuer. Mais beaucoup d'anciens rentiers doivent faire appel à l'aide sociale ensuite. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jocelyne Haller refuse son élection
Plus...