Accord-cadre: le projet est reporté

SuisseMercredi, la Hongrie aurait freiné la validation du projet de conclusions sur les relations entre la Suisse et l'Union européenne.

Mardi prochain, les ministres européens devaient lui donner un feu vert définitif.

Mardi prochain, les ministres européens devaient lui donner un feu vert définitif. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Contrairement aux attentes, le Comité des 28 ambassadeurs de l'UE (Coreper) n'a pas approuvé mercredi à Bruxelles le projet de conclusions sur les relations entre la Suisse et l'UE. Un diplomate de l'UE a déclaré à Keystone-ATS qu'un pays en particulier ne voulait pas soutenir le texte.

Selon ce diplomate européen, le problème ne vient pas spécifiquement de la Suisse, mais plutôt d'une question sur la migration en général mentionnée dans un paragraphe des conclusions de l'Union européenne (UE). Bruxelles salue en l'occurrence l'engagement de Berne.

Veto de la Hongrie

C'est probablement la Hongrie qui a mis son veto. Début février, Budapest avait déjà bloqué une position commune des Etats de l'UE lors des préparatifs de la réunion de l'UE avec les Etats arabes et africains. Ce qui avait mis en colère les autres Etats membres de l'UE.

Le Comité des représentants permanents (Coreper) est un organisme de l'UE. C'est lui qui prépare les travaux du Conseil de l'UE. Il est composé des représentants permanents (ambassadeurs) de chacun des Etats membres auprès de l'UE. Il est présidé par l'ambassadeur de l'Etat membre qui assure la présidence du Conseil.

Nouveau calendrier

Les ambassadeurs de l'UE avaient d'abord prévu de liquider le projet sans discussion en début de séance mercredi matin. Mardi prochain, les ministres européens devaient lui donner un feu vert définitif.

Il n'est désormais plus certain de pouvoir maintenir cet agenda. Mercredi, la discussion sur la Suisse prévue à l'ordre du jour avait pourtant été reportée en fin de séance, afin de se donner un peu plus de temps pour trouver une solution, en vain.

Il appartient maintenant à nouveau aux Etats membres d'essayer de s'accorder sur une formulation. Mais rien ne dit qu'ils y parviendront d'ici la prochaine séance des ambassadeurs vendredi. (ats/nxp)

Créé: 13.02.2019, 20h45

Articles en relation

Accord-cadre: le PDC veut faire voter les Suisses

Union européenne Le PDC propose d'exclure explicitement de l'accord la directive relative au droit des citoyens de l’UE. Plus...

Accord-cadre: les Etats européens restent fermes

Suisse Les membres de l'Union européenne appellent Berne à lever ou adapter les mesures d'accompagnement pour les entreprises européennes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Léman Express inauguré
Plus...