Un film pour sensibiliser la population aux dons d'organes

Santé publiqueProduit par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP, le court-métrage «La décision» plaide pour une information et une prise de décision précoces des personnes concernées par des dons d'organes.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) lance un court métrage pour sensibiliser la population suisse aux dons d'organes. «La décision» plaide pour une information et une prise de décision précoces des personnes concernées.

Des sondages indiquent que la majorité des personnes vivant en Suisse consentirait en principe à un don d'organes après leur décès, a souligné lundi l'OFSP dans un communiqué. Ils n'expriment toutefois pas assez souvent leur volonté de le faire. Les proches de la personne défunte ont souvent tendance à refuser le don d'organes lorsqu'ils doivent décider à sa place.

Dans le film, deux amis d'âge moyen se trouvent dans une voiture, au bord d'une falaise. L'un demande à l'autre s'il accepterait de donner ses organes en cas de chute accidentelle dans la mer. Son ami y serait effectivement favorable, mais il n'a pas exprimé sa volonté noir sur blanc ni fait part de sa décision à ses proches. Aucun don d'organes ne peut donc être réalisé.

De nombreuses personnes gravement malades ne peuvent en conséquence pas être sauvées. L'OFSP désire encourager la population à s'informer tôt, à décider si elle désire faire don de ses organes et à communiquer son choix à ses proches. Cette campagne intervient moins d'une semaine après l'annonce par la fondation Swisstransplant d'une baisse du nombre de dons d'organes en 2012.

Plus de 1160 personnes sont en attente d'un ou de plusieurs organes selon les listes du début 2013, soit 8,5% de plus qu'une année auparavant. Quelque 53 personnes en attente d'une greffe sont décédées en 2012. (ats/nxp)

Créé: 08.04.2013, 10h31

Articles en relation

Toujours plus de malades attendent des dons d'organes

Transplantation Les organes de 96 donneurs décédés ont pu être transplantés, soit 6 de moins que l'année précédente, a indiqué mercredi Swisstransplant. Le nombre de donneurs vivants est passé de 110 à 101 individus. Plus...

Le plan de Berne pour accroître les dons d'organes

Médecine Le Conseil fédéral a présenté vendredi un plan d'action afin de remédier à la pénurie de dons d'organes en Suisse. Il renonce toutefois à passer au modèle du consentement présumé du donneur potentiel. Plus...

Swisstransplant demande davantage de moyens

Don d'organes La Suisse souffre d'une pénurie d'organes. La cause? Un manque de personnel spécialisé qui ne recense pas tous les donneurs potentiels. Swisstransplant demande donc davantage de moyens financiers. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Scrutin annulé: Pagani vilipendé
Plus...