Un cadre du Ministère public de la Confédération a été suspendu

Enquête sur la FIFALe procureur général Michael Lauber a suspendu provisoirement Olivier Thormann, le chef de la lutte contre la criminalité en col blanc.

Olivier Thormann, le chef de la lutte contre la criminalité en col blanc. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un coup de tonnerre a eu lieu la semaine dernière au Ministère public de la Confédération (MPC). Le procureur fédéral Michael Lauber a suspendu le chef de la section criminalité économique. Des accusations ont été formulées contre Olivier Thormann, le procureur fédéral qui chapeaute les procédures pénales en cours contre la FIFA, la Fédération internationale de football. Le MPC confirme les recherches correspondantes effectuées par la cellule enquête de Tamedia.

Le procureur en chef Olivier Thormann a déjà quitté son bureau de la Taubenstrasse à Berne. Il ne se trouve plus dans l’annuaire fédéral. Lorsque vous cliquez sur le lien, le message «Cette page n'existe pas» apparaît.

Que s’est-il passé? Le procureur général de la Confédération Michael Lauber a reçu fin septembre, comme l'écrit le MPC, «des informations sur les accusations portées contre le chef de la section criminalité économique», qui «peuvent avoir une pertinence pénale». Le MPC a demandé à son autorité de contrôle la nomination d'un procureur extraordinaire.

Impact international

Cette tâche délicate a été confiée au procureur zurichois à la retraite, Ulrich Weder. Un procureur extraordinaire peut ou non engager une procédure après avoir obtenu des éclaircissements préliminaires. Ulrich Weder, qui est considéré comme un procureur tenace, ne veut pas dire s'il a ouvert ou non une procédure pénale.

La présomption d'innocence s'applique à Olivier Thormann. Différents experts mettent en garde contre les conclusions hâtives et les préjugés. Olivier Thormann n’a pas souhaité s’exprimer hier.

Environ un mois s’est écoulé entre les accusations et la suspension. Le procureur général Michael Lauber a pris cette mesure afin «de protéger le Ministère public de la Confédération en tant qu'institution et la procédure pénale qu'il mène», mais aussi afin «de protéger l'employé touché par les allégations», comme l'écrit le MPC. La mesure de suspension a été décidée «jusqu'à nouvel ordre» et «en accord» avec le procureur Thormann. Le MPC souligne qu'il s'agit d'une mesure de précaution.

Cette mise à pied abrupte est également explosive à l'échelle internationale. Jusqu'à la semaine dernière, Olivier Thormann était responsable des procédures pénales les plus importantes et de dimension mondiale: les grandes affaires de corruption impliquant le fonds souverain malaisien 1MDB ou le géant de l’énergie brésilien Petrobras, et surtout les enquêtes concernant le football. Trois ans et demi après les raids au siège de la FIFA à Zurich, les nombreuses procédures ouvertes n’ont semble-t-il toujours pas débouché sur des actes d’accusation. Comme dans d’autres affaires, les enquêteurs suisses sont accusés de lenteur.

Pas à cause de la rencontre avec Gianni Infantino

Les enquêtes du parquet fédéral concernant la FIFA ont été sous le feu des critiques, le week-end dernier à l'occasion de la fuite de données Football Leaks. Le procureur fédéral Michael Lauber avait rencontré à deux reprises de manière informelle le président de la FIFA, Gianni Infantino, comme l'ont montré les révélations de la cellule enquête de Tamedia et de ses partenaires internationaux. Lors d’une des rencontres, le chef de la division criminalité économique Olivier Thormann s'est également assis autour de la table. Mais le MPC déclare expressément que les informations fournies au procureur fédéral Michael Lauber à la fin du mois de septembre sont «sans rapport avec les deux réunions bilatérales entre les chefs du MPC et de la FIFA».

Comme l’indique son président Niklaus Oberholzer, l’’autorité de surveillance du MPC entend non seulement d’enquêter sur les circonstances qui ont conduit à la suspension d’Olivier Thormann, mais également clarifier le contexte des entretiens avec Gianni Infantino.

Un cadre qui avait pris du pouvoir

Olivier Thormann avait auparavant été procureur à Fribourg, où il n'avait pas réussi remporter le poste de procureur général en 2010. Peu après, il avait rejoint le MPC. Le pouvoir d’Olivier Thormann n’a cessé de croître et celui de la division criminalité économique a constamment été élargi.

Pendant longtemps, son supérieur Michael Lauber considérait Olivier Thormann comme le candidat idéal pour de poste de cadre, car il est parfaitement bilingue et un excellent enquêteur. Olivier Thormann est tout sauf une souris grise. Grand, un peu rock-n-roll, cheveux longs, il contrastait avec les avocats genevois, zurichois et zougois avec qui il avait souvent affaire.

Au début de la semaine, le procureur général Michael Lauber a informé tous les employés du MPC de la suspension de son enquêteur en chef. Il s’est également rendu personnellement dans les antennes du parquet fédéral à Lausanne, Zurich et Lugano. (TDG)

Créé: 09.11.2018, 09h19

Articles en relation

Rencontres entre Lauber et Infantino examinées

Football Leaks Des parlementaires veulent savoir dans quel contexte les deux hommes se sont vus en 2016. Plus...

Le double jeu de Gianni Infantino

Football leaks Le Suisse a été élu à la tête de la FIFA en promettant de faire le ménage dans la plus grande organisation sportive du monde. Une fuite de documents montre qu’il n’a pas tenu parole. Plus...

Comment Gianni Infantino a plié face au PSG

Football Leaks Alors secrétaire général de l’UEFA, le Suisse a validé un contrat entre le PSG et le Qatar qui ne respectait pas les propres règles de son organisation. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...