Toutes les votations en un clin d'oeil

Votations 10 juinOui à la loi sur les jeux d'argent, Monnaie pleine balayée, Sion 2026 rejeté... Tous les résultats des votations de ce dimanche 10 juin sont résumés ici.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Conseil fédéral peut avoir le sourire ce dimanche. Le peuple suisse a suivi sans surprise ses recommandations en acceptant la loi sur les jeux d'argent et en rejetant l'initiative «Monnaie pleine».

Pour tout savoir de cette journée, cliquer ici: Retrouvez le dépouillement du scrutin en direct

Participation faible

La participation, de 34%, est faible, même si elle n'est pas un record. Schaffhouse, où le vote est obligatoire, arrive comme d'habitude en tête avec 82% d'électeurs aux urnes. Suivent le Valais, où la participation de 60% a été dopée par la votation cantonale sur la candidature Sion 2026 pour les Jeux Olympiques. Bâle-Ville arrive loin derrière avec environ 42%. Les cancres se trouvent à Appenzell Rhodes-Intérieures et Uri, qui n'ont enregistré qu'environ 24% de votants. Les Jurassiens ne sont pas non plus montrés très assidus avec seulement 26% de votants.

La loi sur les jeux d'argent largement acceptée

Les casinos et les loteries suisses ont décroché le gros lot. 72,9% de Suisses ont soutenu dimanche la nouvelle loi sur les jeux d'argent. Le verdict était très attendu après une campagne où les deux camps ont joué gros grâce au soutien controversé de la branche du jeu. Les latins ont plébiscité la loi. Les Vaudois sont les champions de Suisse avec 88,3% de soutien devant les Neuchâtelois (85,3%) et les Genevois (84%). Ils sont talonnés par les Jurassiens (83,2%), les Tessinois (82%) et les Fribourgeois (80,5%). Les autres cantons bilingues sont un peu moins enthousiastes. Les Valaisans ont dit «oui» à 75,7%, les Bernois à 73,7%. Les cantons suisses les moins concaincus par la loi sont les Soleurois (63,5%) suivis par les Schwyzois (64,1%) et les Zurichois (65,9%).

Lire: La loi sur les jeux d'argent décroche le jackpot

Initiative Monnaie pleine balayée

La Banque nationale n'aura pas le monopole de la création d'argent. L'initiative dite «Monnaie pleine» a été balayée dimanche par 75% des votants. L'éventualité d'une nouvelle crise financière et ses conséquences étaient en toile de fond du débat. L'initiative a reçu quelques soutiens d'estime. A Genève, Monnaie pleine n'a été refusée que par 59,7% des votants. Mais le refus a été net au plan fédéral. Les rejets les plus forts sont venus d'Obwald (82,1%), de Nidwald (81,9%) et de Schwyz (81%). En Suisse romande aussi, le verdict est sans appel. Vaud a repoussé l'initiative, par 78,7%, le Valais par 76%, Fribourg par 75,1% Neuchâtel par 74% et le Jura par 72,5%. Le refus bernois s'élève à 76,8%.

Lire: L'initiative «Monnaie pleine» balayée

Le Valais dit non aux JO de 2026

On votait aussi dans les cantons et tous les yeux étaient braqués sur le Valais qui se prononçait sur la candidature de Sion 2026. Et les citoyens n'ont pas voulu des JO d'hiver 2026. Ils ont refusé à une majorité de 53,98% le crédit de 100 millions de francs qui devait financer les infrastructures et la sécurité dans leur canton.

Lire: Sion 2026: les Valaisans disent «non»

Lire aussi: Le Valais entre déception et soulagement

Oui à la loi sur l'aménagement du PAV à Genève

Les Genevois ont approuvé le vaste projet d'urbanisation du secteur Praille-Acacias-Vernets (PAV). Ils ont dit «oui» à plus de 60% à la loi relative à l'aménagement du quartier, selon les résultats partiels portant sur 95% des votants.

Lire: Les Genevois approuvent la loi sur l'aménagement

Non aux PC pour familles dans le Jura

Il n'y aura pas de prestations complémentaires pour les familles jurassiennes dans le besoin. Les citoyens ont préféré dimanche les soutenir en renforçant les subsides pour les primes de l'assurance maladie. Le peuple a donc privilégié le contre-projet élaboré par la majorité de droite du Parlement à l'initiative populaire cantonale du Parti chrétien-social indépendant (PCSI) en faveur de prestations complémentaires pour les familles.

Lire: Le Jura préfère les subsides aux PC familles

Feu vert de Fribourg à une bibliothèque modernisée

Les Fribourgeois ont plébiscité à 81,01%, le projet d'agrandissement et de modernisation de la Bibliothèque cantonale et universitaire devisé à 79 millions de francs.

Lire: Feu vert de Fribourg à une bibliothèque modernisée

Bâle-Campagne maintient 2 langues étrangères en primaire

Les écoliers de Bâle-Campagne continueront d'apprendre deux langues étrangères à l'école primaire. Les citoyens du canton ont refusé dimanche une initiative exigeant que seul le français soit enseigné au primaire et que l'anglais soit relégué au secondaire. L'initiative «Arrêtons la surcharge des élèves: une seule langue étrangère à l'école primaire suffit» a été rejetée par 67,7% des votants. Le gouvernement et le parlement recommandaient de refuser l'initiative.

Lire: Bâle dit non à l'exclusivité du français au primaire

Grisons: Le PBD sauve de justesse son siège au gouvernement

Les électeurs grisons ont sanctionné dimanche les candidats au gouvernement impliqués de près ou de loin dans le scandale du cartel des constructions. Le PBD a sauvé son siège de justesse. Le PDC a obtenu un fauteuil supplémentaire.

Lire: Le PBD sauve de justesse son siège au gouvernement

Autres cantons alémaniques

Une foule de cantons se rendaient aux urnes ce week-end, dont Nidwald qui devait se prononcer sur le stockage de déchets radioactifs. Tous les résultats se trouvent ci-après.

Lire: La Suisse alémanique a voté sur plusieurs objets

Non au parc national au Tessin

Il n'y aura pas de nouveau parc national transfrontalier entre le Tessin et l'Italie. Seules deux des huit communes tessinoises sur lesquelles le projet aurait dû prendre forme ont accepté le projet du Locarnese.

Lire: Le Tessin refuse la création d'un parc national

(nxp)

Créé: 10.06.2018, 17h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.