Toujours moins de vaches laitières

SuisseLa Suisse n'a plus compté aussi peu de ruminants depuis la fin des années 80, indique le service d'information agricole alémanique.

En octobre 2017, près de 560'000 bêtes étaient recensées. Un record négatif.

En octobre 2017, près de 560'000 bêtes étaient recensées. Un record négatif. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Cela fait au moins 25 ans que la Suisse n'a plus compté aussi peu de vaches laitières. A fin octobre, elles n'étaient plus que 560'000, la valeur la plus basse depuis la fin des années 80.

La faiblesse des prix incite les agriculteurs à abandonner la production de lait pour celle de la viande, explique le Service d'information agricole alémanique (LID) vendredi dans un communiqué. Malgré ce nombre de vaches réduit, la production de lait n'a, elle, pas baissé, ce que le LID explique par leur alimentation, leur mode d'élevage et les progrès de la génétique. (ats/nxp)

Créé: 08.12.2017, 18h16

Articles en relation

Un cas de vache folle détecté en Espagne

Santé Pour la troisième fois depuis janvier, un cas de vache folle a été détecté en Espagne. L'animal a été «mis à mort et éliminé». Plus...

Prix du lait: Uniterre lance une pétition

Suisse L'organisation paysanne réclame des prix corrects, afin de permettre aux producteurs de lait de «vivre dignement». Plus...

Nouvelles obligations pour les acheteurs de lait

Suisse Tout achat ou vente de lait devra désormais faire l'objet d'un contrat écrit. Ainsi en a décidé Berne, mercredi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Maldive, nouveau refuge de DAECH
Plus...