Procédure en cours contre Marta Rovira

SuisseLa secrétaire générale du parti séparatiste ERC figure parmi les indépendantistes catalans en fuite depuis plusieurs mois.

Marta Rovira est sous mandat d'arrêt international depuis fin mars.

Marta Rovira est sous mandat d'arrêt international depuis fin mars. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La commission de politique extérieure du Conseil national a évoqué, lors de sa dernière séance, le cas de l'indépendantiste catalane Marta Rovira, a-t-elle indiqué mardi. La politicienne a trouvé refuge en Suisse à la suite de son inculpation pour rébellion et sédition en Espagne.

Secrétaire générale du parti séparatiste ERC (Gauche républicaine de Catalogne), elle figure parmi les indépendantistes catalans en fuite depuis plusieurs mois. Elle a été inculpée en Espagne pour rébellion et sédition, des délits pour lesquels elle risque jusqu'à 30 ans de prison, précise la commission. Marta Rovira est sous mandat d'arrêt international depuis fin mars.

La commission a pris acte du fait qu'il s'agit d'une procédure en cours et qu'une extradition serait exclue s'il s'avérait que les poursuites étaient motivées par des considérations purement politiques. (ats/nxp)

Créé: 17.04.2018, 17h10

Articles en relation

L'indépendantiste Marta Rovira repérée à Genève

Catalogne La secrétaire générale du parti séparatiste ERC est sous mandat d'arrêt international depuis fin mars. Plus...

Une indépendantiste sur «le chemin de l'exil»

Espagne La dirigeante catalane Marta Rovira a décliné une convocation judiciaire. C'est la 7e indépendantiste à quitter le pays. Plus...

Une indépendantiste libérée sous caution

Catalogne Marta Rovira est accusée d'avoir participé à la mise en œuvre d'une «feuille de route» en vue de l'indépendance de la Catalogne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...