Premier échange de renseignements accompli

SuisseL'Administration fédérale des contributions a transmis des données sur environ 2 millions de comptes.

En 2019, les données seront échangées avec quelque 80 Etats pour autant qu'ils remplissent les exigences.

En 2019, les données seront échangées avec quelque 80 Etats pour autant qu'ils remplissent les exigences. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Suisse a procédé à son premier échange automatique de renseignements (EAR). L'Administration fédérale des contributions (AFC) a transmis fin septembre des données sur environ 2 millions de comptes financiers.

L'AFC a reçu de la part des Etats partenaires des informations sur des comptes se chiffrant en millions, a-t-elle indiqué vendredi dans un communiqué. Les chiffres définitifs concernant les données ne sont pas encore disponibles. Aucune information sur le volume du patrimoine financier ne peut être révélée.

Le premier échange dans le cadre de l'EAR prévoit que la Suisse échange en 2018 avec les Etats membres de l'Union européenne ainsi qu'avec neuf autres Etats et territoires (Australie, Canada, Corée du Sud, Guernesey, Île de Man, Islande, Japon, Jersey et Norvège).

Chypre et la Roumanie sont exclues pour le moment de l'échange, car elles ne remplissent pas encore les exigences internationales en matière de confidentialité et de sécurité des données, précise l'AFC.

Retard technique en France

La transmission des données à la France et à l'Australie prend du retard, car ces pays ne pouvaient pas encore livrer leurs données pour des raisons techniques. La Suisse n'a pas non plus encore reçu les données de la Croatie et de l'Estonie.

A ce jour, quelque 7000 institutions financières (banques, trusts, assurances, etc.) se sont enregistrées auprès de l'AFC. Ce sont elles qui ont collecté les données et les lui ont transmises.

Les renseignements échangés comprennent le nom, l'adresse, l'Etat de résidence et le numéro d'identification fiscale, ainsi que des indications sur l'institution financière déclarante, le solde du compte et les revenus de capitaux.

Cantons à l'affût

Grâce à ces renseignements, les autorités fiscales cantonales peuvent vérifier si les contribuables ont déclaré correctement les comptes financiers qu'ils détiennent à l'étranger.

L'échange de renseignements aura désormais lieu chaque année. L'an prochain, les données de 2018 seront échangées avec quelque 80 Etats pour autant qu'ils remplissent les exigences.

La mise en oeuvre de l'EAR par les juridictions partenaires fait l'objet d'un examen par le Forum mondial sur la transparence et l'échange de renseignements à des fins fiscales de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). (ats/nxp)

Créé: 05.10.2018, 12h35

Articles en relation

L'échange automatique d'informations progresse

Banque Les établissements ont déjà transféré fin juin à l'Administration fédérale des contributions des données pour la première vague de 38 pays. Plus...

Prudence sur l'échange automatique des données

Suisse L'extension de l'échange automatique d'informations fiscales avec de nouveaux pays se fera prudemment. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...