Perquisition chez l’avocat qui a transmis les données bancaires

Affaire HildebrandLa justice zurichoise enquête au domicile d’Hermann Lei. L’avocat et député thurgovien de l’UDC avait donné les extraits des comptes bancaires du couple Hildebrand à Christoph Blocher.

L’avocat et politicien UDC Hermann Lei est un ami de l’informaticien qui a transmis les extraits des transactions bancaires du couple Hildebland.

L’avocat et politicien UDC Hermann Lei est un ami de l’informaticien qui a transmis les extraits des transactions bancaires du couple Hildebland. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ministère public de Zurich a exécuté une perquisition dans la maison de l’avocat UDC Hermann Lei. L’information a été confirmée à Der Sonntag par l'avocat qui a remis les documents bancaires compromettants Philipp Hildebrand à Christoph Blocher.

Hermann Lei est évidemment impliqué dans l’enquête pour violation du secret bancaire ouverte par la justice zurichoise. Agé de 39 ans, il siège depuis 2007 au Grand Conseil thurgovien. Il possède son propre bureau d’avocat à Weinfelden depuis 2005.

Il coopère

L’avocat et politicien UDC Hermann Lei est un ami d’enfance de l’informaticien de la banque Sarasin qui a transmis les extraits des transactions bancaires du couple Hildebrand.

Selon l’avocat d’Hermann Lei, ce dernier coopère pleinement avec le Ministère public zurichois et a mis à disposition de la justice toutes les informations en sa possession.

Plusieurs perquisitions ont été menés dans le cadre de l’enquête pénale, ainsi que de premiers interrogatoires des personnes incriminées, a indiqué le Ministère public. Celui-ci insiste sur la présomption d’innocence qui prévaut dans cette affaire.

Blocher interrogé

Parmi les personnes interrogées figurent le vice-président de l’UDC Christoph Blocher. Il s’agit notamment d’éclaircir les circonstances de la transmission de données, a précisé le Ministère public.

Hermann Lei a également été questionné. Selon ses propres assertions, le député UDC a fait office d’intermédiaire en transmettant des données bancaires volées à la banque Sarasin concernant des transactions de devises menées sur le compte de l’ex- président de la BNS. Il a été le «facteur» entre le collaborateur de la banque qui a dérobé ces données et Christoph Blocher. (nxp)

Créé: 13.01.2012, 15h21

Articles en relation

Eveline Widmer-Schlumpf s'explique sur son soutien à Hildebrand

Démission à la BNS La présidente de la Confédération a justifié mercredi son soutien à Philipp Hildebrand, en disant qu'elle n'avait eu connaissance des mails litigieux, soit les documents-clés de l'affaire, que vendredi dernier. Plus...

Les transactions controversées de la famille Hildebrand

Affaire Blocher-Hildebrand Les transactions de devises controversées de la famille du président de la BNS Philipp Hildebrand ont été révélées fin 2011 et l'ont finalement poussé à démissionner. Rappel des principales étapes de l’affaire. Plus...

La BNS publie les e-mails au coeur de l'affaire

Démission de Philipp Hildebrand En parallèle à la démission de son président Philipp Hildebrand, la Banque nationale suisse (BNS) a publié les documents concernant la transaction au coeur de l'affaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un ministre de l'Economie doit-il savoir parler anglais?
Plus...