Pas de miracle de Noël pour le ski à basse altitude

StationsLes vacances s’annoncent mal pour les remontées de basse altitude. Faute d’enneigement suffisant, les pistes sont pour la plupart fermées.

Les stations de basse altitude manquent de neige.

Les stations de basse altitude manquent de neige. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«À moins que les prévisions météorologiques soient très inexactes, ce sera malheureusement un Noël sans ski dans notre station.» Le message affiché sur le site internet des Bugnenets-Savagnières, plus grand domaine skiable de l’arc jurassien, à cheval entre les cantons de Berne et de Neuchâtel, témoigne de la déception de cette station située entre 1090 et 1450 mètres d’altitude. Après l’ouverture éphémère de quelques pistes à la mi-décembre, le chaud et la pluie ont eu raison de la neige et les installations ont été remises à l’arrêt.

Alors que la saison de ski bat déjà son plein dans les stations de moyenne et haute altitude, celles de basse montagne rongent leur frein. «Les vacances de Noël s’annoncent plutôt mal», confirme Vincent Bouquet, chef d’exploitation des remontées de Buttes-La Robella (770-1457 mètres), dans le Val-de-Travers. «Il a neigé une dizaine de centimètres lundi matin sur le haut du domaine, mais ce n’est de loin pas suffisant pour ouvrir. Il faudrait au minimum 40 centimètres. Nous ne pouvons qu’attendre.»

Pas loin d’ouvrir

Même constat du côté des Prés-d’Orvin (1030-1230 mètres), dans le Jura bernois. «Nous avons failli pouvoir ouvrir le week-end dernier (ndlr: 14-15 décembre), raconte le responsable d’exploitation, Jean-Marc Auroi. Puis il a de nouveau plu et maintenant tout est loin.» La petite station, qui vient de rejoindre la communauté d’abonnement du Magic Pass, se réjouit d’autant plus de la neige qu’elle vient d’investir dans un nouveau câble, qu’elle aimerait bien pouvoir utiliser... «Il faudrait quelques bonnes journées pour rentabiliser la saison.»

À Sainte-Croix-Les Rasses (1150-1580 mètres), les pistes sont là aussi fermées. Et il n’a pas fait assez froid pour faire tourner les canons à neige, indique Luca Perrenoud, de l’Office du tourisme. «En ce qui concerne le ski nordique, en revanche, ce n’est pas si mal.» La piste de ski de fond des Rasses, située à 1200 mètres d’altitude, peut être foulée depuis le 10 décembre sur une partie de son tracé.

Pas inhabituel

La station de Charmey (887-1626 mètres), dans les Préalpes fribourgeoises, tire son épingle du jeu. Son directeur, Claude Gendre, se félicite d’avoir déjà pu mettre en service cinq pistes dans le haut du domaine, ainsi que le snowpark ou encore l’école de ski. «Dans les 300 mètres supérieurs, l’enneigement est satisfaisant et devrait suffire si nous ne nous prenons pas trop de pluie ces prochains jours», dit-il. La station n’a pas de canons, mais a l’avantage de pouvoir déposer les skieurs tout en haut des pistes. Ils peuvent ensuite redescendre en cabine.

De l’avis des responsables contactés, il n’est pas inhabituel de devoir rester fermé durant les vacances de Noël. «Nous pouvons ouvrir quelques jours à cette période environ une année sur trois, évalue le Jurassien bernois Jean-Marc Auroi. La neige arrive en général plutôt en janvier ou en février.» Les Noëls blancs constituent alors de vrais cadeaux. Mais les stations de basse montagne devront apprendre à faire sans, car l’enneigement recule inexorablement, montrent les relevés.

Créé: 23.12.2019, 16h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Nouvelle épidémie en Chine
Plus...