Paolo Bernasconi reprend les rênes de la Marche Blanche

Votation du 18 maiLes Suisses ont accepté dimanche par 63,5% l'initiative populaire de la Marche Blanche. Sa fondatrice Christine Bussat laisse sa place à Paolo Bernasconi, ancien procureur du Tessin.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'ancien procureur du Tessin Paolo Bernasconi va reprendre les rênes de la Marche Blanche après le départ de sa fondatrice Christine Bussat à l'issue de la votation gagnée dimanche. L'avocat d'affaires veut désormais orienter l'association vers la prévention.

Paolo Bernasconi ne prévoit pas de nouvelle initiative et ne soutiendra pas les deux initiatives d'Anita Chaaban, a-t-il annoncé lundi. Anita Chaaban est la citoyenne qui demande la création d'un registre des criminels dangereux et que les juges puissent être tenus responsables en cas de récidive.

«Nous aurons tout le temps et tout le devoir de continuer des mesures en faveur de la protection de la jeunesse et contre la violence domestique», a-t-il annoncé.

Pas de rupture

Christine Bussat a précisé qu'elle continuera d'assurer, avec le comité, le suivi de l'initiative interdisant définitivement aux pédophiles de travailler avec des enfants, qui a passé haut la main dimanche.

Choquée par l'ampleur des réseaux pédophiles sur Internet, Christine Bussat a organisé la première Marche Blanche de Suisse en 2011. En 2004, elle a lancé l'initiative pour l'imprescriptibilité des actes pédophiles, approuvée par le peuple en 2008. Il y a trois ans, elle dépose sa deuxième initiative, acceptée dimanche. (ats/nxp)

Créé: 19.05.2014, 14h34

Articles en relation

Le Gripen et le salaire minimum passent à la trappe

Votation Ni le Gripen, ni le salaire minimum n'ont trouvé grâce aux yeux des Suisses qui ont torpillé les jets par 53,4% des voix et le «smic» par 76,3%. Les textes contre les pédophiles et sur la médecine de base ont été approuvés. Plus...

L'initiative contre les pédophiles devrait passer la rampe

Votation 18 mai Ce dimanche, les Suisses devront se prononcer sur un texte très émotionnel: l’initiative visant à interdire à vie aux pédophiles condamnés de travailler avec des enfants. Le texte devrait être largement accepté. Plus...

Une organisation masculine rejette l'initiative sur les pédophiles

Suisse L'organisation Männer.ch estime que le texte est imprécis et ne respecte pas le principe de proportionnalité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...