Les jeunes conduisent de moins en moins

MobilitéLes nouvelles règles sur la circulation autoriseront l’apprentissage de la conduite dès 17 ans alors que les jeunes adultes sont toujours moins nombreux à passer leur permis.

Passer d'une voiture automatique à une voiture manuelle n'est pas toujours évident. Petite leçon de conduite avec Dany Paez, professeur d'auto-école.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Les gens attendent d’être installés ou d’avoir l’argent pour passer leur permis, ils le font de plus en plus tard», remarque Pierre-André Tombez. Cet ancien vice-président de l’Association suisse des moniteurs d’auto-école enseigne depuis 1981 et a été témoin des changements d’habitude en matière de conduite. «Avant, on se dépêchait de passer le permis pour pouvoir s’acheter une voiture. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas: les jeunes préfèrent louer de temps en temps un véhicule pour partir en week-end.» Il dit aussi avoir remarqué une augmentation de l'âge moyen de ses élèves.

Un constat que confirme l’Office fédéral des routes (OFROU) dans un communiqué publié l'an dernier. Sur les 5,8 millions de conducteurs de voitures que compte la Suisse, on apprend que le nombre de nouveaux conducteurs âgé de 18 à 24 ans est en baisse. Ils étaient 70 594 à obtenir le sésame bleu en 2016, contre 68 587 seulement en 2017, soit une diminution de 3%.

Au contraire, les tranches d’âges plus avancées sont en progression: +3% pour les 25 - 44 ans et +9% pour les 45 - 64 ans. Le développement des réseaux de mobilité douce, des moyens limités ou la défense de la cause climatique sont autant de pistes d’explication à cette diminution d’intérêt de la jeunesse pour le permis de conduire.

«Améliorer leur apprentissage»

Parmi les nouvelles mesures adoptées par la Confédération, l’apprentissage de la conduite dès 17 ans sera autorisé à partir de 2021. Cette modification vise-t-elle à inverser cette tendance à la baisse? «Non, répond Guido Bielmann, chargé de communication de l’OFROU, l’intention première de cette nouvelle règle est d’augmenter le niveau de sécurité dans la circulation déjà très dense en Suisse. Nous donnons l’occasion aux jeunes d’améliorer leur apprentissage avec plus de pratique.» (TDG)

Créé: 01.02.2019, 17h38

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Comparatif de prix


comparer maintenant

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Trump décrète l'urgence nationale pour construire son mur
Plus...