Les citoyens de Charmey à la rescousse de ses pistes

Canton de FribourgLes citoyens de la commune ont accepté lundi soir d'accorder à la société exploitante des remontées mécaniques de Charmey (FR) une aide de 250'000 francs.

Télécabine de Charmey.

Télécabine de Charmey. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les citoyens, réunis en assemblée extraordinaire, ont dit «oui» à l'inscription au budget de la commune d'un montant de 250'000 francs, conformément à une annonce intervenue le 10 décembre lors de la divulgation d'un plan à l'échelon du district de la Gruyère pour réorienter les remontées mécaniques, en difficulté de longue date.

L'aide a été acceptée par 267 voix contre 30 et 29 abstentions. La commune jugeait la somme supportable, compte tenu des efforts de coordination mis en oeuvre sur le plan régional il y a un mois. Il s'agit désormais de trouver des fonds privés pour parvenir à sauver la société Télécabine Charmey-les-Dents-Vertes en Gruyères.

Pour mémoire, les citoyens de Val-de-Charmey, une commune qui compte quelque 2500 habitants, avaient rejeté le 19 novembre dernier une hausse d'impôts, devant servir en partie à la survie des remontées mécaniques. A l'époque, la démarche visait à maintenir une aide portant sur un montant de 600'000 francs. (ats/nxp)

Créé: 15.01.2019, 10h04

Articles en relation

Un plan pour réorienter les remontées mécaniques

Charmey (FR) Les acteurs du dossier s'activent pour échafauder un plan de sauvetage des installations de la station fribourgeoise. Plus...

Charmey accueillera les skieurs cet hiver

Fribourg Toujours en situation de crise, la station de ski de Charmey a finalement pris la décision d'ouvrir ses remontées mécaniques aux skieurs cette saison. Plus...

Le ski à Charmey, c'est bientôt fini

Canton de Fribourg La commune a refusé lundi soir une augmentation d'impôts destinée à renflouer les remontées mécaniques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...