Les bus à bas coûts desservent la Suisse dès dimanche

TransportC’est officiel: l’offre de bus low-cost sera élargie en Suisse à partir du 10 juin. Les syndicats s’agitent.

Dans quelques jours, plusieurs nouveaux bus longue distance sillonneront le pays.

Dans quelques jours, plusieurs nouveaux bus longue distance sillonneront le pays. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Flixbus et Eurobus, deux compagnies à bas coûts, unissent leurs destins à compter de dimanche. Dans un premier temps, les transporteurs allemand et suisse ont obtenu plusieurs lignes de bus nationales longue distance: Saint-Gall-Genève Aéroport, Coire-Sion et Coire-Aéroport de Zurich et Bâle EuroAirport-Lugano. Tous les jours, les usagers pourront parcourir le trajet dans les deux directions. Les voyagistes promettent une offre accrue dès la fin de l’année, après le traditionnel changement d’horaire.

Le patron d’Eurobus, Roger Müri, se déclare heureux d’avoir pu s’entendre avec le leader du marché européen qui rallie 200 destinations internationales au départ de la Suisse. Les deux groupes n’ont toutefois pas dévoilé la teneur de leur accord financier. «Le système de réservation et de billetterie de Flixbus est à la pointe. Il facilitera le démarrage en douceur de notre offre», se réjouit-il. Dans un premier temps, ce sont six autocars standards qui desserviront les villes helvétiques. Mi-décembre, six nouveaux bus à deux étages avec des toilettes adaptées aux personnes handicapées entreront en service.

«Réel danger»

Dès l’annonce, mardi, de l’arrivée du géant allemand Flixbus, le sang du Syndicat du personnel des transports (SEV) n’a fait qu’un tour. Pour lui, cette alliance avec Eurobus constitue un réel danger pour les transports publics. Le SEV s’empresse de réclamer des conditions sociales et salariales décentes. «La maximisation des profits fait partie du modèle d’affaires de la multinationale allemande. Voilà pourquoi de bas prix peuvent être réalisés. En Allemagne, un conducteur gagne 1900 euros par mois, en France 1500 euros. Eurobus et Flixbus sont-elles prêtes à respecter les standards suisses?» questionne le syndicat. Il pointe aussi du doigt «une concurrence inacceptable avec le rail pour lequel la Confédération a investi des milliards». Un billet de bus coûte en moyenne deux fois moins cher que pour le train, mais le voyage dure deux fois plus longtemps. Pour l’exemple, un voyage en bus entre Genève Aéroport et Saint-Gall coûtera 59 francs. En train, les usagers doivent débourser presque le double (sans demi-tarif). (TDG)

Créé: 06.06.2018, 08h50

Articles en relation

Rachat inattendu sur le marché suisse des bus low-cost

Transports Eurobus prend le contrôle de Domo Swiss Express, qui lance les premiers cars longue distance du pays en juin. Aucun impact sur les tarifs, promet l’autocariste. Plus...

Genève-Zurich pour 23 francs: les bus low-cost circuleront dès mars

Transports Domo Reisen peut exploiter trois lignes longue distance. Genève, Lausanne, Nyon ou Sion sont desservies. Plus...

Des bus à bas coûts avec wi-fi pour concurrencer les CFF

Mobilité L’autocariste Domo Reisen veut exploiter quatre lignes de bus longue distance en Suisse dès décembre. Il détaille son offre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: la sécheresse sévit
Plus...