Le Suisse Augusto Gansser, pionnier de l'Himalaya, s'est éteint

Carnet noirLe géologue est décédé à Lugano à l'âge de 101 ans. Il était célèbre pour ses recherches sur le toit du monde et avait découvert le point de jonction entre les plaques tectoniques indienne et eurasienne.

Image: //www.ethz.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le géologue suisse et spécialiste de l’Himalaya Augusto Gansser est décédé lundi à Lugano (TI) à l’âge de 101 ans, indiquent l’Ecole polytechnique fédérale et l’Université de Zurich. Ses recherches sur le toit du monde ont fait de lui le «père de l’Himalaya».

Né en 1910 à Milan, Augusto Gansser a participé dans les années 1930, après ses études de géologie à l’Université de Zurich, à des expéditions au Groenland et à un voyage de recherches dans l’Himalaya. Il a découvert le point de jonction entre les plaques tectoniques indienne et eurasienne au pied du Mont Kailash.

Il a été le premier géologue à étudier en 1936 cette montagne sacrée au Tibet. Comme les étrangers n’avaient pas le droit d’entrer au Tibet, ce qui était passible de la peine de mort, Augusto Gansser a fait le tour du Mont Kailash depuis le territoire indien, déguisé en pèlerin bouddhiste.

Le géologue a ensuite effectué d’autres voyages de recherches dans des territoires inexplorés sur trois continents, dont certains pour le compte d’entreprises pétrolières. Il a par exemple cartographié les sommets du royaume du Bhoutan, dans l’Himalaya, qui était alors fermé vers le monde. En 1980 et 1985, le dirigeant chinois Deng Xiaoping l’a invité à des expéditions au Tibet.

Entre 1958 et 1977, il a enseigné à l’Université de Zurich et à l’EPFZ. L’Université pakistanaise de Peshawar lui a décerné en 1983 le titre de «Baba Himalaya» (père de l’Himalaya) pour ses travaux de pionnier sur la géologie de cette chaîne de montagne. (ATS/nxp)

Créé: 12.01.2012, 13h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.