Lausanne se donne dix ans pour atteindre la neutralité carbone

ClimatLa stratégie municipale veut accentuer les mesures déjà en cours. Dès 2020, l’électricité sera exclusivement verte.

Aux côtés de ses collègues municipaux, le syndic Grégoire Junod se donne un objectif élevé pour 2030.

Aux côtés de ses collègues municipaux, le syndic Grégoire Junod se donne un objectif élevé pour 2030. Image: PATRICK MARTIN/A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les sept municipaux de Lausanne étaient présents ce jeudi pour présenter la stratégie de leur ville en vue d’un plan climat qui sortira dans deux ans. Comme Zurich, Lausanne se fixe dès aujourd’hui l’objectif de la neutralité carbone d’ici à 2030. En clair, les émissions de CO2 ne dépasseront plus les quantités que l’environnement peut absorber dans une dizaine d’années, si tout va bien. À vrai dire, l’Exécutif a de bonnes raisons d’espérer y arriver puisque la ville a déjà dépassé de 30% les objectifs de la première Convention internationale des Maires de 2005, qui porte sur les émissions de CO2 par habitant.

Rappelant la mobilisation des jeunes pour le climat, Grégoire Junod se réjouit de l’évolution des choses: «On n’a jamais parlé autant qu’aujourd’hui de la question du climat. Et le débat est maintenant beaucoup plus concret que celui que nous avons depuis de nombreuses années sur le développement durable.» Le syndic veut toutefois éviter de tomber dans le «piège» qui consisterait à rester dans le registre déclamatoire. De déclaration d’«urgence», il n’y aura donc pas et c’est probablement l’un des aspects qui animera le Conseil communal au moment d’examiner le préavis municipal. Les Verts exigent que l’urgence climatique soit déclarée (postulat de Sara Gnoni), comme à Londres ou à Vancouver.

La bonne taille

Si toutes les nations et les régions du monde sont convoquées dans l’action contre le réchauffement, les villes sont situées au bon échelon pour mener le combat contre les gaz à effet de serre. «Nous avons des Services industriels et une usine de traitements des déchets, un réseau de distribution d’eau: autant de leviers importants pour agir», dit encore Grégoire Junod. Si les villes sont particulièrement affectées par la montée des températures, elles possèdent des solutions.

De l’électricité 100% propre

L’énergie fait donc partie des domaines de compétence de la ville. Aujourd’hui déjà, la production d’électricité «maison» de Lausanne est à 100% d’origine renouvelable (hydraulique et solaire). Mais pour l’alimentation des ménages et des entreprises, une faible proportion (3,1%) de courant d’origine nucléaire court encore dans le réseau. Cette part sera supprimée dès 2020. Des augmentations de taxes neutres pour les ménages à ce stade entreront en vigueur.

Assainir les écoles

L’isolation des immeubles pour économiser le chauffage est l’une des mesures les plus réclamées par les experts internationaux. La Ville peut en particulier agir dans les locaux qu’elle possède, comme les collèges. Le parc scolaire est en bonne partie vétuste. Avec 110 bâtiments, il y a de quoi faire. Comme annoncé ce printemps, quelque 300 millions doivent être investis d’ici à 2030, 410 à 2040. Il s’agira notamment de régler la question des bâtiments en préfabriqué CROCS des années 70, très modulables mais très peu étanches.

Pousser sur la verdure

Dans leur préavis de politique climatique générale, les municipaux distinguent les mesures qui visent à retenir l’émission de gaz et celles qui prévoient l’adaptation urbaine à l’inévitable réchauffement. Responsable de la nature en ville, la Verte Natacha Litzistorf rappelle que l’intention est de faire «plus et mieux», même si de nombreux «plans nature» sont déjà déployés: «Nous ne partons pas d’une page blanche.» La municipale constate que le nombre moyen de mètres carrés d’espace vert par habitant est de 180, ce qui est très respectable en comparaison européenne. Le municipal de la Sécurité, Pierre-Antoine Hildbrand, met en avant, quant à lui, l’importance de continuer d’anticiper les catastrophes naturelles et d’améliorer sans relâche les capacités de résilience de la Ville.

Favoriser les transports

Faire diminuer l’émission de gaz à effet de serre n’équivaut pas à s’attaquer à la pollution. Pour rappel, le CO2 n’a pas d’odeur. Il ne pollue pas: il réchauffe. Mais les mesures antivoitures qui sont déjà prises (lire l’encadré chiffres) et qui vont monter en puissance cette prochaine décennie devraient contribuer à purifier l’air. De même que l’évolution du parc automobile vers l’électrique.

Beau débat en vue

Le préavis municipal sera discuté en plénum. Des conseillers communaux l’ont déjà lu au sein du groupe Ensemble à Gauche, qui déplore une réponse trop rapide à son postulat. Le texte demandait un plan climat et non l’annonce d’un plan climat. Les chiffres articulés sont en outre relativisés. Le débat sera animé.

Créé: 22.08.2019, 19h54

En chiffres

–10%
Soit la diminution du trafic en ville depuis 2009.

46%
C’est la proportion des habitants de la capitale qui n’ont pas de voiture et se débrouillent avec les transports publics, le deux-roues, le vélo ou l’autopartage.

61 km
Soit la longueur totale des pistes cyclables et aménagements cyclistes en ville.

+33%
L’augmentation du trafic cycliste calculée sur trois ans, entre 2014 et 2017.

100%
C’est le taux ultime que vise la Municipalité en matière de mobilité douce, de transports publics ou d’autopartage. Elle table aussi sur le développement du marché de la voiture électrique.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...